Résultats de sondage montre que la confusion règne

Un sondage récent fait par Ipsos à la demande de Vivre Dans la Dignité montre que contrairement à ce que plusieurs personnes disent, il n'y a pas de consensus; les gens ne savent pas ce que l'expression "aide médicale à mourir" veut dire. En effet, un des faits marquants du sondage dit que:

L'expression « aide médicale à mourir » semble très floue pour la population québécoise et est sujette à diverses interprétations. En effet, un tiers des Québécois l'interprètent ...

Continuer à lire → Résultats de sondage montre que la confusion règne

0

Mémoire déposé en commission parlementaire et point de presse

Vivre Dans la Dignité a déposé un mémoire à la commission de la santé et des services sociaux au sujet du Projet de Loi 52. Ce mémoire est disponible ici: Télécharger le mémoire.

Vivre Dans la Dignité présentera son mémoire en face de la commission parlemenataire le mercredi 25 septembre 2013 à midi.

À 13h15, les porte-parole de Vivre Dans la Dignité seront disponibles pour répondre aux question dans le salon Jacques L'archevêque à la Tribune de la presse du Parlement ...

Continuer à lire → Mémoire déposé en commission parlementaire et point de presse

0

Troisième journée de consultation sur le projet de loi 52

Trois groupes ont présenté leur mémoire pour la troisième journée de consultation sur le projet de loi 52. Nous avons reçu une promesse d’un vote libre et non partisan pour le Parti Libéral. Nous avons entendu que la demande d’aide médicale à mourir sera faible. Nous avons aussi entendu que les règles pour les directives anticipées sont trop strictes. Et une fois de plus, le manque de définition dans le projet de loi a été souligné.

Groupes invités

  1. Association des conseils de ...

Continuer à lire → Troisième journée de consultation sur le projet de loi 52

0

Deuxième journée de consultation publique sur le Projet de Loi 52

Lors de la deuxième journée de consultation sur le Projet de Loi 52, nous avons vu seulement deux groupes. Les deux appuient le projet de loi. Suggestions à noter: la révocation de la demande d'aide médicale à mourir doit être faite par écrit, le projet de loi devrait inclure les personnes inaptes, même les mineurs, et le médecin qui s'objecte doit en trouver un autre pour le faire.

Groupes Invités

Les deux groupes invités aujourd'hui étaient:

  1. Ordre des travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux ...

Continuer à lire → Deuxième journée de consultation publique sur le Projet de Loi 52

0
Page 1 of 2 12