Contrôler la mort assistée? Une étude relance le débat

Un accompagnement qui survient deux semaines après le diagnostic, des documents incomplets, une confusion au niveau du diagnostic… Des chercheurs de l’Université de Zurich ont analysé les documents recueillis par les instituts de médecine légale de Suisse après des suicides assistés et découvert des « exceptions problématiques » Lire l’article >>

0
  Related Posts