La nouvelle religion de notre monde meilleur…

« Le Bon Dieu devra se faire à l'idée, il n'a plus le monopole sur le moment de la mort », pouvait-on lire dans le journal Le Soleil. Quelle étrange façon d'apostropher Dieu en personne pour marquer la « révolution tendre » de certaines expériences vécues grâce au recours de l'aide médicale à mourir.  Lire l’article >>

0