Q u i - v i v e   

  L'infolettre de Vivre dans la Dignité
  Vol. 15, Février 2017

Le mot du directeur

Le mois de février aura été singulièrement paradoxal... et inquiétant. Alors que le mois avait débuté avec la Semaine de prévention du suicide ayant pour thème « Le suicide n’est pas une option », il s'est conclu par des cris de revendication de tous les partis politiques pour que la loi québécoise sur l'euthanasie soit étendue afin de pouvoir offrir « l'option » du suicide médical aux personnes atteintes d'une forme de démence (>>)...

Ainsi, le meurtre d'une femme atteinte d’Alzheimer à Montréal a entraîné une nouvelle pression pour étendre l’euthanasie, cette fois pour la rendre accessible aux personnes inaptes. Bien que l’enquête sur les circonstances du drame soit toujours en cours, bien que l'homme en question ait avoué avoir « craqué [parce que] persone m'a demander coment je vais (sic) », tous les partis politiques ont sauté sur cette occasion pour tirer leur propre conclusion : le gouvernement devrait étendre l’euthanasie aux personnes inaptes.

Vivre dans la Dignité s'est bien entendu insurgé devant cette logique empoisonnée. Nous avons rapidement émis un communiqué de presse pour dénoncer l'empressement du gouvernement du Québec à envisager l'euthanasie au lieu de se questionner sur le manque de ressources pour soutenir les aidants naturels qui prennent soin d’un proche atteint d’une forme de démence comme l’Alzheimer. Parallèlement, j'ai moi-même publié un texte qui a soulevé les passions dans le Huffington Post pour mettre en garde contre le regard que notre société porte sur les personnes rendues vulnérables par la maladie, la vieillesse ou le handicap, c'est-à-dire de les classer dans une catégorie de personnes « indignes ».

Pourtant, les Pays-Bas nous avaient fourni dès le début du mois un exemple choquant des conséquences à prévoir si la loi québécoise est étendue aux personnes inaptes au moyen d'une directive anticipée: une femme a en effet été euthanasiée contre sa volonté. En effet, un des problèmes soulevés par l'extension de la loi aux personnes qui ne sont pas aptes à prendre une décision à cause de leur maladie mentale vient justement du fait qu'il n'y aura aucun moyen de s'assurer que la demande faite d'avance par écrit reflète toujours la volonté de la personne au moment de sa mise à mort par un médecin.

Soyez assurés que Vivre dans la Dignité continuera de se faire entendre pour être l'écho de votre voix dans le débat autour de cette épineuse question qui risque, encore une fois, de défigurer le visage de notre société. Nous comptons sur votre soutien et nous vous encourageons à participer aux débats en appelant les lignes ouvertes, en écrivant aux journalistes, en contactant votre député et en écrivant vos commentaires sous les articles qui défendent notre vision.

Je vous remercie d'avance pour votre soutien.

Solidairement,

_____________________________

Aubert MARTIN, directeur-général, Vivre dans la Dignité

 


Actualités au Québec

  • 1 février : l'homme d’affaires Alexandre Taillefer plaide pour que le Québec investisse davantage pour prévenir le suicide en ligne (>>) dans le cadre de la 27e Semaine de prévention du suicide ayant pour thème « Le suicide n’est pas une option ».
  • 21 février : un homme est accusé d'avoir étouffé sa conjointe de 60 dans un CHSLD pour « alléger les souffrances de son épouse » aux prises avec la maladie d'Alzheimer à un niveau avancé (>>).
  • 23 février : le Ministre de la Santé, Gaétan Barrette, ouvre la porte à l'largissement de la loi sur l'euthanasie aux personnes souffrant de démence, incapables de donner leur consentement au moment de leur mort (>>).

 

Actualités au Canada

  • 12 février : 188 suicides assistés par des médecins ont été enregistrés en Colombie-Britannique entre juin et janvier. (>>)
  • 27 février: des médecins ontariens qui ont déjà aidé des patients à mettre fin à leur vie ont demandé leur retrait permanent de la liste des professionnels qui pratiquent « l’aide médicale à mourir » parce qu'ils ont éprouvé un stress émotionnel ou ont éprouvé des craintes d’être poursuivis pour avoir approuvé cet acte. (>>)

 

Vivre dans la Dignité dans les médias (français et anglais)

  • Prévention du suicide ou aide au suicide? dans son article, Aubert explique qu'en Europe, des cas douloureux de suicide ont un point extrêmement troublant en commun : ils ont été commis avec l'aide d'un médecin, par euthanasie ou par suicide assisté, selon les critères d'une loi cautionnée par les gouvernements respectifs de leur pays. Devant cette réalité, il pose la question : à long terme, est-ce que l'aide au suicide remplacera la prévention du suicide? Lire l’article >>
  • Euthanasie et Alzheimer : un pas dans la mauvaise direction : dans son article, Aubert s'interroge sur le statut qu'on accorde aux personnes atteintes d'une forme de démence comme l'Alzheimer. Est-ce qu'on parle d'une sous-catégorie d'êtres humains qu'on pourrait éliminer si leur « ancienne personne » en avait fait la demande? Existe-t-il donc des catégories de personnes « indignes »? Selon lui, il est encore temps de changer notre regard sur les personnes rendues vulnérables par la maladie, la vieillesse ou le handicap. Lire l’article >>
  • Euthanasie et Alzheimer: chronique d’un dérapage annoncé: communiqué de presse de Vivre dans la Dignité suite à la volonté du gouvernement du Québec d'élargir l'accès à l'euthanasie. Lire le communiqué >>
  • Aubert Martin en entrevue: réaction suite à la publication par l’Association médicale canadienne d'une étude portant sur les économies potentielles liées à l'euthanasie. Écouter l'entrevue >> 
  • Euthanasia and Alzheimer’s: Canada takes a step in the wrong direction: in his article, Aubert wonders about the status of people with dementia such as Alzheimer’s. Are we talking about a subcategory of human beings that could be eliminated if their “old self” asked for it? Are there categories of “unworthy” people? For him there is still time to change our perspective on people made vulnerable by sickness, old age, or disability. Read article >>

 

Actions pour le mois de mars

  • SOUTENEZ NOS EFFORTS pour que nous puissions continuer à parler en votre nom:

          

  • Aimer, partager et réagir aux articles publiés par Vivre dans la Dignité: ajoutez votre voix aux débats sucités par les articles publiés par Vivre dans la Dignité en aimant ("Like") en partageant (Facebook, Twitter) et en participant aux discussions sous les articles. Articles du mois:
    • Un pas dans la mauvaise direction (>>)
    • Prévention du suicide ou aide au suicide (>>)
    • Canada takes a step in the wrong direction (>>)
  • Appuyons le Project Value en aimant leur page Facebook (>>). Cette initiative propose des vidéos réalisées par les personnes en situation de handicap pour contester l'idée populaire de ce que signifie avoir une incapacité. Chaque vidéo commence par une description du diagnostic et du pronostic de la personne, ainsi qu'une description de ses limites fonctionnelles. Ensuite, la personne parle de la qualité et de la valeur de sa vie au-delà de son état de santé. À partager!
  • Soutenons la Coalition for HealthCARE and Conscience en inscrivant votre nom et votre courriel dans les cases prévues à l’adresse suivante : http://www.canadiansforconscience.ca/

 

Revue de presse (français et anglais)

  • Et si l’aide à mourir c’était ceci aussi…. Une personne me partageait récemment le récit de sa dernière rencontre avec un de ses amis au moment crucial de son dernier souffle... Les paroles échangées ont été un moment déterminant pour lui et probablement pour son ami, un homme dont la vie n’avait pas été facile. Lire l’article >>
  • Forcée de chercher de l’aide sur Kijiji : Une femme de 44 ans atteinte d’une maladie dégénérative est forcée de se tourner vers Kijiji afin de trouver de l’aide pour simplement pouvoir se coucher dans son lit le soir. Lire l’article >>
  • Handicapés : des soins déremboursés dans certains départements : Des séances de kiné ou d’orthophonie pour enfants handicapés ne sont plus prises en charge par la Sécurité sociale dans certains départements. Familles et associations dénoncent un désengagement aux conséquences dramatiques. Lire l’article >>
  • Les CHSLD du Québec sont-ils faits pour de jeunes résidents? Selon la Coalition Avenir Québec, une personne sur dix hébergée dans ces centres a moins de 64 ans. Lire l’article >>
  • Les hommes de 45 à 64 ans sont les plus vulnérables au suicide : Alors que le Québec souligne la Semaine nationale de la prévention du suicide, la situation chez les hommes de 45 à 64 ans, qui se suicident en grand nombre, demeure toutefois préoccupante. Lire l’article >>
  • Sa vieille tante coincée à l'hôpital à cause de la lourdeur du système : La présence des proches joue un rôle majeur dans la façon dont une personne hébergée en CHSLD y évolue. Mais le système complique parfois la vie des familles qui désirent être présentes pour aider les leurs. Lire l’article >>
  • Dernières douceurs : Cent fois ces dernières années, j’ai écrit et commenté sur l’aide médicale à mourir. J’y voyais un geste de civilisation désirable. Mille fois, on m’a répondu, pour marquer son opposition à la piqûre ultime : il y a les soins palliatifs, pour soulager la douleur. Lire l’article >>
  • A terminal patient dedicated to fighting assisted suicide legislation: James Hanson has been fighting an up and down battle against an aggressive strain of brain cancer, and has dedicated the last year and a half to fighting assisted suicide legislation across the country. Read more >>
  • Assisted suicide vs. liberal values: Led by Democratic legislators, last week saw the Medical Aid in Dying Act introduced in the state Legislature of New York. But when you think deeply about the practice of assisted suicide, it is antithetical to liberal values. Read more >>
  • Death with Dignity? Dutch doc drugged woman, had family hold her down in order to 'euthanize' her: Euthanasia’s morality and legality may become a bigger issue in coming weeks, as the Senate takes up the nomination of Judge Neil Gorsuch to the U.S. Supreme Court. Especially in light of a recent Dutch case. Read more >>
  • Dr. Coelho's ‘crazy’ battle for conscience rights: Dr. Coelho from London, Ontario, has been resisting the College of Physicians and Surgeons of Ontario’s policy which would force Ontario doctors to refer requests for assisted suicide. Read more >>
  • Euthanasia ‘Safeguards’ Soon Seen as ‘Hurdles’: Safeguards passed by Parliament restricting the availability of euthanasia are seen as hurdles rather than vital protections. Read more >>
  • Euthanasia controversy: doctor rebuked for helping uncertain woman die: For the first time in Dutch history a doctor in the Netherlands was reprimanded for giving euthanasia to a dementia patient while it was not conclusively established that euthanasia was what the woman wanted at that time. Read more >>
  • Euthanasia's goals: save money, collect organs: Two years ago, Canada's Supreme Court legalized assisted suicide and there are hints that the country has moved toward devaluing human life. Read more >>
  • Fed-up parents launch advocacy group: Autism Coalition of Quebec: In response to insufficient action, several parents of children with autism have formed Autism Coalition of Quebec, an advocacy group. Read more >>
  • Murder of woman with dementia leads to demand for more euthanasia: The alleged murder in Montréal of a woman with dementia has led to renewed pressure by the euthanasia lobby to extend euthanasia to incompetent people. Read more >>
  • Give them sterile razors: Should patients who want to self-harm be assisted, so as not to offend their personal autonomy? Read more >>
  • Palliative care: an evolutionary turn in dark times: Without palliative care, which requires budgets, training, and accredited providers, long-suffering patients will be left to turn to support medically assisted suicide and euthanasia. Read more >>
  • Frank Wilson: Right-to-die is the gateway to euthanasia: The right-to-die movement uses misleading ­language to sanitise what is being campaigned for, most ­notably the euphemistic ‘right-to-die’. But the debate is about whether or not we have a right to be killed. Read more >>
  • The astonishing witness of locked-in patients: Contrary to expectations, the question "Are you happy?" resulted in a consistent "yes" response from patients with Locked-in Syndrome. Despite their terrible disability, they are satisfied with life. Read more >>
  • The Sad Expansion of Euthanasia: According to a 2015 report in the Financial Times, about 3 percent of all Dutch deaths are now the result of euthanasia. Even more horrifying is that you no longer have to be terminally ill to be euthanized in many places. Mental illness is an increasingly common justification. Read more >>

 

L'euthanasie et le suicide assisté dans le monde (français et anglais)

  • BELGIQUE : Un enfant euthanasié en Belgique: il s'agit du deuxième cas en un an : Un deuxième enfant a été euthanasié en Belgique. Lire l’article >>
  • BELGIUM: Doctors Are Euthanizing Patients Without Their Consent: A study published this month in the Journal of Medical Ethics examined the “deliberate” euthanasia of patients in Belgium without their explicit, voluntary consent as required by law. Read more >>
  • PAYS-BAS : Une « mobilisation sans précédent » contre l’euthanasie des personnes démentes : Au Pays-Bas, une « mobilisation sans précédent » prend forme contre l’euthanasie des personnes démentes. Trois cent cinquante médecins ont signé une pétition exprimant leur refus « de mettre fin à la vie d’êtres humains sans défense ». Lire l’article >>
  • PAYS-BAS: Une femme « euthanasiée contre sa volonté » : Au Pays-Bas, un médecin sera jugé pour avoir réalisé une « euthanasie à l’encontre de la volonté de la patiente ». Bien que cette affaire soit « choquante », le Comité régional d’examen a estimé que « le médecin avait agi de bonne foi ».  Lire l’article >>
  • NETHERLANDS: Doctor who asked dementia patient's family to hold her down while she gave lethal injection cleared: A Dutch doctor who ordered an elderly dementia patient’s family to hold her down as she was given a lethal euthanasia injection has been cleared of any wrongdoing. Read more >>
  • NETHERLANDS: Most euthanasia deaths linked to loneliness, says Dutch study: A majority of people killed by euthanasia in the Netherlands for so-called psychiatric reasons had complained of loneliness, a new study has found. Read more >>
  • NETHERLANDS: Netherlands review committee says euthanasia on woman with dementia was done in “good faith”: A Netherlands Regional euthanasia Review Committee has decided that a forced euthanasia done on a woman with dementia, where the doctor sedated the woman by secretly putting the drugs in her coffee, was done in “good faith.” Read more >>
  • UNITED STATES (NEW MEXICO): NM Assisted Suicide Bill Moves Toward Death on Demand: But a bill in New Mexico would open those who can help kill to nurse practitioners and physician’s assistants. Read more >>
  • UNITED STATES (NEW YORK): Court ruling doesn't allow doctor-assisted suicides in N.Y.: Mentally competent, terminally ill patients have a right to refuse medical treatment in New York State — but doctors do not have the right to help them die, the Appellate Division in Manhattan ruled. Read more >>
  • UNITED STATES (OREGON): Oregon 2016 assisted suicide report. Under-reporting of assisted suicide deaths? The 2016 Oregon annual assisted suicide report is similar to prior years. The report implies that the deaths were voluntary (self-administered), but the information in the report does not address that subject. Read more >>
  • UNITED STATES (OREGON): Oregon Bill Would Allow Starvation of Alzheimer's Patients, Could Set Up Death Panels: A bill introduced in the Oregon Senate would drastically alter current advance directive laws, diminishing the effects of powers of attorney and allowing incapacitated patients to be refused ordinary food and water. It would also mandate the formation of an unelected state committee to create a new advance directive form. Read more >>
  • UNITED STATES (WASHINGTON D.C.): D.C.’s ‘Death with Dignity’ Bill Could Cut Costs — and Compassion: The recent passing of the Death with Dignity Act in the District of Columbia could lead to abuse and a lack of accountability. Read more >>
  • UNITED STATES: 'Death with Dignity' to Face Hurdles Under Gorsuch: The Supreme Court nominee is being considered as aid in dying is expanding in the United States. Read more >>
  • UNITED STATES: Judge Neil Gorsuch: Colorado native and DC veteran: Judge Neil Gorsuch of the U.S. Court of Appeals for the 10th Circuit, President Trump's nominee for the Supreme Court, has written extensively against euthanasia and assisted suicide. Read more >>
  • UNITED STATES: Trump’s Supreme Court pick is deeply opposed to assisted suicide: President Trump’s Supreme Court nominee is a constitutional originalist who opposes all forms of assisted suicide. Read more >>

Vidéos à regarder (français et anglais)

  • Should doctors be forced to act against their conscience? Scott Radley discusses with guest Dr. Ramona Coelho the relevant considerations with referring requests for assisted suicide. Begins at 32m00. Listen to the broadcast >>
  • Make a Call for Conscience: The CPSO has a policy that require Doctors to refer for medical aid in dying (assisted suicide) against their conscience. Doctors from the Coalition for HealthCARE and conscience share how this policy affects them. Watch video >>
  • Medical expert discusses negative impacts of physician-assisted suicide: Dr. Joseph Marine an associate professor of medicine in the cardiology division at Johns Hopkins Hospital discusses negative impacts of physician-assisted suicide. Watch video >>
  • Why Legalizing #Euthanasia and Assisted Suicide is a Bad Idea: Youtuber Brian Holdsworth discusses some less-frequently heard considerations in the euthanasia and assisted suicide debate. Watch video >>

 

Faire un don... c'est agir! 

Notre organisme n'existerait pas sans le soutien financier des personnes qui partagent notre vision de la solidarité humaine et notre mission de promouvoir des bons soins palliatifs pour tous. Grâce à votre contribution, nous pouvons agir en votre nom sur le terrain (conférences, information), dans les médias (entrevues, articles, communiqués de presse), et sur les réseaux sociaux (blogues, site Internet, Facebook, Twitter).

Ainsi, en contribuant, vous participez directement à défendre les générations futures, et en particulier les personnes vulnérables, menacées par l’euthanasie et le suicide assisté au Canada.

Merci d'avance pour votre soutien actif !