.

Q u i - v i v e   

  L'infolettre de Vivre dans la Dignité
  Décembre 2015, No 1

Le mot du directeur

C’est avec une grande joie que nous vous présentons cette première édition de Qui-Vive, la nouvelle infolettre mensuelle de Vivre dans la Dignité. Grâce à Qui-Vive, vous serez à l’affût des enjeux d'actualité, de nos actions et moyens dont vous pouvez promouvoir notre cause. 

Nous espérons que vous apprécierez notre infolettre et que vous la partagerez avec votre entourage. Chaque voix est importante parce que chaque voix représente une personne qui défend la valeur inestimable de chaque vie humaine comme remède à la médicalisation de la mort.   

Bonne lecture!   

 


Actualités

Au Québec, la Loi concernant les soins de fin de vie (Loi 52) va entrer en vigueur le 10 décembre prochain. Bien que les procédures ne soient pas encore clairement définies, cette date va inaugurer la légalisation de l'euthanasie sur tout le territoire québécois, sous le pseudonyme "aide médicale à mourir". À une exception près, toutes les maisons de soins palliatifs refusent toujours qu'une telle pratique ait lieu dans leurs murs, comme l'ont également faits savoir tous les soignants du département de soins palliatifs du CHUM. Pour ainsi dire, le personnel médical qui travaille sur la ligne de front maintient toujours son opposition à l'euthanasie malgré la campagne d'intimidation dont ils sont victimes sur la place publique. 

Au Canada, tout indique que le nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau va seconder la requête du Comité Fédéral Externe en demandant une prolongation à la Cour suprême du Canada pour mettre en place une loi pour "encadrer" la décriminalisation du suicide assisté. Rappelons que la Cour suprême avait donné au prochain gouvernement fédéral jusqu'au 6 février 2016 pour mettre en place un cadre législatif suite à son jugement connu comme étant la décision Carter. Nous accueillerions avec soulagement un délai supplémentaire parce qu'il nous permettrait de continuer notre plaidoyer pour promouvoir des options de vie. Il s'agit d'un enjeu trop crucial et dramatique pour qu'il soit de surcroît bâclé à la hâte - ce qui ajouterait l'insulte à l'offense. 

 

Symposium sur l’euthanasie : un succès !

Les étudiant(e)s de Canadian Physicians for Life ont participé en grand nombre au
Symposium sur l'euthanasie dans le cadre de leur Forum annuel des étudiants en médecine 

Plus de 150 personnes ont assisté au Symposium La théorie et les faits sur l’euthanasie qui a eu lieu à l’Hôtel Ville-Marie de Montréal le 31 octobre. Une dizaine de conférenciers venus de partout au Canada se sont succédés pour présenter la réalité derrière les mots à un public majoritairement composé de jeunes étudiants en médecine. Un prix hommage a été remis au Dr. Balfour Mount pour sa remarquable contribution à défendre des valeurs humaines depuis plus de 40 ans. Merci à toutes les personnes qui ont contribué au succès de cette conférence!

​​

Dr. Catherine Ferrier accepte un prix au nom du Dr. Balfour Mount.
Crédit: Alan Hustak, VMO
Nouvel outil pour écrire directement aux autorités publiques

Pour répondre à la demande de nombreuses personnes qui désirent soutenir la défense de la liberté de conscience des médecins, un site spécialement adapté pour chaque province a été mis sur pied. En vous rendant sur moralconvictions.ca, vous pouvez dorénavant envoyer une lettre directement aux autorités politiques concernées.

En un seul clic, votre lettre personnelle (ou le modèle déjà préparé pour vous) sera acheminée au Ministre de la Santé du Québec, au Collège des Médecins du Québec et au Comité Territorial-Provincial (cliquez ici >>). Vous pouvez également rejoindre avec autant de facilité le Ministre de la Justice du Canada, le Comité Fédéral Externe et votre député fédéral (cliquez ici >>). 

Notez que la version francophone du site est actuellement en préparation, mais n'attendez pas: profitez-en dès maintenant et faites circuler la nouvelle!

Revue de presse (français et anglais)

Pourquoi donner ?

Nous avons besoin de votre aide financière pour continuer à défendre les personnes vulnérables menacées par l’euthanasie et le suicide assisté. Grâce à votre contribution, nous pouvons agir sur le terrain (conférences, information), dans les médias (entrevues, articles, communiqués de presse), et sur les réseaux sociaux (blogues, site Internet, Facebook, Twitter).
Merci de soutenir notre action!