Q u i - v i v e   

  L'infolettre de Vivre dans la Dignité
  Vol. 10, Septembre 2016

Le mot du directeur

Depuis l'arrivée de l'euthanasie et du suicide assisté au Québec et au Canada (voir les statistiques du Québec ici >>), nous observons une double pression constante: les faire accepter  socialement, et étendre la portée de la loi à un nombre de personnes toujours plus grand. En ce sens, le mois d'août n'a pas fait exception.

Après avoir voulu "mater les réfractaires" du CHUM (>>) et avoir "rabroué" le personnel du CUSM (>>), le Ministre de la Santé a poursuivi sa campagne d'intimidation publique contre les "opposants" à l'euthanasie. Cette fois, la critique du Dr Gaétan Barrette s'est déchargée sur la Maison Albatros parce qu'elle s'est prévalue de son droit légal de ne pas euthanasier un patient (>>). En transférant ce patient à l'hôpital de Trois-Rivières, la maison de soins palliatifs s'est attirée la foudre médiatique, bien malgré elle (>>).  

À la suite de ce malheureux incident, vous avez été nombreux à répondre à notre invitation à contacter les personnes qui oeuvrent dans cette maison de soins palliatifs pour leur faire part de votre soutien. Nous vous en remercions sincèrement: vos bons mots les ont certainement touchés, et ils donneront à tout le personnel le courage nécessaire pour continuer sa mission d'accompagner humainement et médicalement les personnes en fin de vie,  sans hâter ni retarder leur mort. 

Par ailleurs, le mois de septembre verra la sortie d'un documentaire fort attendu: "La désillusion de l'euthanasie" (>>). Tourné en Belgique, aux Pays-Bas et au Canada, ce documentaire d'une heure - produit par la «Euthanasia Prevention Coalition» en association avec DunnMedia - présentera des témoignages puissants de personnes dévastées par la fausse idéologie de l'euthanasie. 

Selon les producteurs du documentaire, le film vise à « exposer les trois principales supercheries de l’aide médicale à mourir », notamment en réfutant l'affirmation que l'euthanasie et le suicide assisté sont une forme de compassion, en déboulonnant le mythe de l'autonomie, et en démontrant que les «garanties» du gouvernement ne peuvent pas protéger les personnes vulnérables. Pour plus d'informations, cliquez ici (>>).

Vivre dans la Dignité travaille actuellement sur la version sous-titrée en français. Nous espérons rendre cette version disponible avant la fin du mois de septembre. Nous vous invitons à faire un don pour participer financièrement à la réalisation de ce projet d'environ 2,000$ (traduction et sous-titrage). Vous contribuerez ainsi à faire rayonner ce documentaire percutant dans tous les pays francophones de la planète!

D'autres informations au sujet du lancement officiel et d'autres beaux projets seront annoncés sous peu. Restez à l'écoute!

Solidairement,

______________________________

Aubert MARTIN, directeur-général, Vivre dans la Dignité

 


Actualités au Québec

  • 17 août 2016: la Maison Albatros est publiquement pointée du doigt parce qu'elle a refusé d'euthanasier un patient, et l'a plutôt transféré au centre hospitalier de Trois-Rivières, comme prévu par la loi. Lire l’article >>
  • 30 août 2016: devant le nombre croissant de Québécois non admissibles àl'euthanasie qui se donneront la mort par le jeûne, le Collège des médecins du Québec annonce qu'il prépare un « guide de pratique » pour aider les médecins à accompagner leurs patients qui se laisseront mourir de faim et de soif. Lire l’article >>

 

Actualités au Canada

  • 8 août 2016 : les médias rapportent que la ministre fédérale de la Justice, Jody Wilson-Raybould engage un conseiller s’étant opposé à la décision de la Cour suprême de lever l’interdit sur l’aide médicale à mourir. Lire l’article >>
  • 10 août 2016: les médias rapportent que le gouvernement de Justin Trudeau a déployé des efforts considérables - et coûteux - pour rapatrier d'urgence à Ottawa la ministre du Développement international et de la Francophonie afin qu'elle puisse participer à l'adoption du projet de loi sur l'aide médicale à mourir. Lire l’article >>
  • 11 août 2016: l'Association du Barreau Canadien demande au gouvernement fédéral de changer sa loi afin d'en élargir la portée. Lire l’article >>

 

Vivre dans la Dignité dans les médias (français et anglais)

  • La compassion redéfinie: billet de blogue publié par Aubert Martin dans le Huffington Post suite aux récents cas de personnes qui se laissent mourir de faim pour pouvoir être euthanasiées selon les critères de la loi. Cette vague de plaidoyers en faveur du suicide entraîne les partisans de l'euthanasie à valider des raisons de vouloir mourir. Du même coup, les personnes lourdement handicapées sont sournoisement dépossédées du statut indiscutable de «personne humaine» pour la seule raison qu'elles ne peuvent pas « tout faire par elles-mêmes ». Lire l'article >>

 

Actions pour le mois de septembre

  • SOUTENEZ NOS EFFORTS pour que nous puissions continuer à parler en votre nom:

          

  • Appuyons le Project Value en aimant leur page Facebook (>>). Cette initiative propose des vidéos réalisées par les personnes en situation de handicap pour contester l'idée populaire de ce que signifie avoir une incapacité. Chaque vidéo commence par une description du diagnostic et du pronostic de la personne, ainsi qu'une description de ses limites fonctionnelles. Ensuite, la personne parle de la qualité et de la valeur de sa vie au-delà de son état de santé. À partager!
  • Soutenons la Coalition for HealthCARE and Conscience en inscrivant votre nom et votre courriel dans les cases prévues à l’adresse suivante : http://www.canadiansforconscience.ca/

 

Revue de presse (français et anglais)

  • La dépression à l’ère de la loi sur l’aide médicale à mourir : Certains experts de la santé mentale craignent que la future loi sur l'aide médicale à mourir donne une option plus facile aux personnes atteintes de dépression qui pourraient alors choisir le suicide assisté au détriment des traitements conventionnels. Lire l’article >>
  • Aide médicale à mourir : réactions à l’université Laval : L’aide médicale à mourir a été officiellement légalisée au Canada, le 17 juin dernier. Un tout nouvel enjeu s’est ainsi créé, particulièrement dans le domaine de la médecine et des sciences infirmières. Impact Campus s’est entretenu avec des étudiants et professeurs de l’UL, afin de comprendre ce qu’implique cette nouvelle réalité dans le cadre de leurs fonctions. Lire l’article >>
  • Mariés pendant 63 ans, ils meurent à 20 minutes d'écart : Henry et Jeanette ont tout partagé pendant 63 ans. La joie, la tristesse, l'amour et même la mort. Ils sont décédés à seulement vingt minutes d'écart. Lire l’article >>
  • Chercher une solution en vain : Le fait est qu'au Québec les membres d'un couple marié sont responsables des frais d'hébergement dans un CHSLD de leur époux ou épouse, ce qui n'est pas le cas pour les conjoints de fait. Lire l’article >>
  • Quand la misère s'ajoute à la maladie : Si vous êtes marié et que vous devez être placé dans un CHSLD avant l'âge de 65 ans, votre famille risque d'épuiser ses économies et se retrouver en importantes difficultés financières. Lire l’article >>
  • Isn’t killing 19 disabled people a hate crime? The murder of 19 intellectually disabled people in Japan is just another example of the kind of prejudice the disabled community faces. Less violent but still prejudiced attitudes towards the disabled community are still present and they raise questions about the treatment of the disabled; particularly when euthanasia is concerned. Read more >>
  • Care home massacre probed as mercy killing: The suspect in Japan’s worst mass murder in postwar history told police he was trying to “save” people with multiple disabilities and had “no remorse” for what he did. Read more >>
  • Capital punishment on demand: While Canada's criminal code has been updated to include assisted dying and criteria for obtaining it, there are still many ambiguities in terms of its implementation and who qualifies to obtain it. One ambiguity is whether assisted dying should be extended to prison inmates. Read more >>
  • Whose life is worth living? Assisted suicide draws a line: Claims that euthanasia availability is about empowering people to freely make choices must be confronted with the reality that demarcation lines determining who is able to receive the service are state-sanctioned declarations about whose life has worth. Read more >>
  • Terminal Uncertainty: Washington’s ‘Death with Dignity’ law allows doctors to help people commit suicide once they’ve determined that the patient has only six months to live. But what if they’re wrong? Read more >>
  • “I’ll remain this sort of vegetable”: A physician expresses his concern for the issue of protecting those who are depressed in the offering of euthanasia in Canada. Read more >>
  • Terminally ill California woman holds farewell party before doctor-assisted suicide: In early July, Betsy Davis emailed her closest friends and relatives to invite them to a two-day party. The 41-year-old artist with ALS, or Lou Gehrig’s disease, held the gathering to say goodbye before becoming one of the first Californians to take a lethal dose of drugs under the state’s new doctor-assisted suicide law for the terminally ill. Read more >>
  • Cost of medical assistance in dying: In June 2016, Bill C-14 provided some Canadians (patients) with the legal option to request medical assistance in dying and other Canadians (physicians and nurse practitioners) with the legal authority to provide that assistance. Financial costs of medical assistance in dying are relatively low but the social cost may be much higher. Read more >>
  • Calls to overhaul palliative care in Canada: Palliative care isn't an option for many chronically ill Canadians. Now there are calls to overhaul end-of-life care in this country. Watch video >>
  • Euthanasia Advocates Having A ‘Trump Tantrum’? Wendi Wicks, convener of Not Dead Yet Aotearoa, says it’s astounding but sadly predictably unsurprising that the 75% plus opposition to assisted suicide can be dismissed as “insignificant”. She describes euthanasia advocates’ reaction to the news as a ‘Trump Tantrum’ of abuse. Read more >>
  • States Worse than Death: I Don't Think So: A recently published research article showed that a majority of those polled rated states such as being unable to get out of bed, being confused, and relying on a breathing machine to live as states worse than death. However, none of those polled had been in such states and there are plenty who live in such conditions that would disagree with it being a state worse than death. Read more >>

     

L'euthanasie et le suicide assisté dans le monde (français et anglais)

  • AUSTRALIA - 1996 euthanasia debate, arguments opposing euthanasia remain intact: A number of questions and arguments concerning euthanasia legalization heard in Australian parliament twenty years ago are still pertinent today. Read more >>
  • AUSTRALIA - Evicting religious voices from the public square is anti-democratic and discriminatory: Australia’s popular radio and TV personality Andrew Denton has embarked upon a crusade to legalise euthanasia. He recently lashed out at a "subterranean Catholic force" of politicians and businessmen who are trying to frustrate popular demand for a peaceful death. This is an example of the “label as religious – in particular, Roman Catholic - and dismiss” strategy of pro-euthanasia advocates. Read more >>
  • BELGIQUE - Après les jeux paralympiques, l'athlète Marieke Vervoort envisage l'euthanasie : Après les Jeux de Rio, l'athlète belge Marieke Vervoort mettra un terme à sa carrière et... peut-être à sa vie.  Elle envisage très sérieusement l'euthanasie. Lire l’article >>
  • BELGIUM - Euthanasia Marketplace: Prevalence of euthanasia and assisted suicide tourism in Europe raises concerns for the future of assisted suicide in the United States. Read more >>
  • BELGIUM - Gold medallist paralympian from Belgium seeks euthanasia: The end-of-life wishes of a gold medallist at the Paralympics have again raised the question of what makes a person eligible for euthanasia in Belgium. Read more >>
  • CALIFORNIA - Terminally ill are saying goodbye with assisted suicide parties: In early July, Betsy Davis emailed her closest friends and relatives to invite them to a two-day party. The 41-year-old artist with ALS, or Lou Gehrig’s disease, held the gathering to say goodbye before becoming one of the first Californians to take a lethal dose of drugs under the state’s new doctor-assisted suicide law for the terminally ill. Read more >>
  • CALIFORNIE - Condamnée, une Californienne invite ses amis avant de bénéficier du suicide assisté : Début juillet, les amis de Betsy Davis ont reçu une invitation déconcertante pour une fête devant durer deux jours. Betsy, 41 ans, souffrait depuis 2013 d'une sclérose latérale amyotrophique qui ne lui a laissé aucune chance. L'Américaine a décidé de soigner son départ en conviant ceux qu'elle aimait à une grande cérémonie d'adieu. Lire l’article >>
  • COLORADO - A controversial ballot measure has Colorado news outlets grappling with the “S” word: On election day, voters in Colorado will have a big decision to make: whether to approve an initiative that would allow terminally ill patients to obtain a prescription for drugs to end their lives. Read more >>
  • DENVER, USA - TV station rejects euphemism 'medical aid in dying': A Denver television station has sent a jolting message to advocates of “medical aid in dying.” Read more >>
  • MALTA - Do not make the same mistake as others: Margaret Dore, a lawyer from Washington State, cautions Malta to avoid the same mistake as Washington and Oregon. Read more >>
  • NEW MEXICO - Supreme Court Unanimously Rules There is No Right to Assisted Suicide: A unanimous New Mexico Supreme Court gave opponents of assisted suicide a huge victory. On a 5-0 vote, the justices upheld an appeals court decision which ruled that Bernalillo County District Court Judge Nan Nash had erred in 2014 when she struck the decades-old New Mexico Assisted Suicide law which protected the state’s citizens from assisted suicide. Read more >>
  • NEW YORK - Don’t pretend it’s not assisted suicide — at least: An opinion piece about the hidden reality behind New York’s proposed “aid in dying” bill. Read more >>
  • NEW ZEALAND - Submissions Say No To Assisted Suicide : Family First NZ is welcoming an analysis of submissions made to the Inquiry on assisted suicide showing a 3:1 opposition to any change in the law, and is also calling on ACT MP David Seymour to withdraw his grandstanding bill so that the important conversation around end-of-life care can happen. Read more >>
  • VERMONT - Defying the Hippocratic Oath: Health professionals in Vermont are taking a much-needed stand for medical ethics and freedom of conscience through a lawsuit filed in federal court. They oppose a new state requirement that forces them — regardless of their conscience or medical ethics — to provide information to patients about how they can find a doctor who will help kill them. Read more >>
  • USA - Study Shows Legalizing Physician-Assisted Suicide Increases Suicide Rates: A new academic study shows that legalizing physician-assisted suicide increases the total number of people committing suicide. Read more >>

 

Vidéos à regarder (français et anglais)

  • What we can do to die well: The healthcare industry in America is so focused on pathology, surgery and pharmacology — on what doctors "do" to patients — that it often overlooks the values of the human beings it's supposed to care for. Watch video >>
  • My father, locked in his body but soaring free: Watch video >>
  • Norman Kunc: Legalizing Assisted Suicide takes away the mental health safety net for people with disabilities: Watch video >>
  • Alzheimer dad and his son singing Quando, Quando: Watch video >>

     

 

Faire un don... c'est agir! 

Notre organisme n'existerait pas sans le soutien financier des personnes qui partagent notre vision de la solidarité humaine et notre mission de promouvoir des bons soins palliatifs pour tous. Grâce à votre contribution, nous pouvons agir en votre nom sur le terrain (conférences, information), dans les médias (entrevues, articles, communiqués de presse), et sur les réseaux sociaux (blogues, site Internet, Facebook, Twitter).

Ainsi, en contribuant, vous participez directement à défendre les générations futures, et en particulier les personnes vulnérables, menacées par l’euthanasie et le suicide assisté au Canada.

Merci d'avance pour votre soutien actif !