Q u i - v i v e   

  L'infolettre de Vivre dans la Dignité
  Vol. 20, Juillet 2017

Le mot du directeur

Au cours du mois de juillet, certains médias ont annoncé avec assurance et ardeur que les demandes d'euthanasie avaient diminuées durant les 6 derniers mois au Québec. Selon leur analyse, cette diminution s'avérerait contraire à la tendance observée dans les pays qui ont légalisé la mort sur commande avant nous. Mais est-ce bien exact? Pas tout à fait, non. Plusieurs points sont à préciser et à corriger dans ces affirmations à la va-vite.

Tout d'abord, les données disponibles sont encore partielles: seuls 20 des 28 établissements ont publié leurs données jusqu'ici. C'est donc dire que les 373 demandes recensées jusqu'à maintenant pour les mois de décembre 2016 à juin 2017 pourraient éventuellement dépasser les 389 demandes recensées dans les six mois précédents. À ce stade-ci, ce qui aurait été important de soulever, c'est la lenteur de certains établissements qui ne semblent pas pressés de publier leurs données au moment pourtant fixé par la loi...

Ensuite, il faut savoir que d'autres pays ont eu une expérience similaire à celle du Québec dans les premiers temps de leur loi autorisant l'euthanasie ou le suicide assisté.  Ainsi, il aura fallu attendre 4 ans pour que le rythme de croissance s'installe de façon permanente aux Pays-Bas. Du côté de l'Oregon (États-Unis), les 8 premières années auront connues des soubresauts avant que le rythme de croisière s'installe de façon permanente. C'est donc dire que le parcours du Québec n'est pas un cas isolé ni une anomalie par rapport aux autres pays qui ont légalisé l'euthanasie ou le suicide assisté avant nous. Le temps finira par dessiner ici la même courbe qu'ailleurs, c'est-à-dire une croissance soutenue et même exponentielle du nombre de demandes et de décès par euthanasie ou suicide assisté.

Finalement, les médias font grands cas du fait que l'euthanasie soit plus souvent accordée en région éloignée qu'à Montréal. Selon eux, il vaut mieux vivre en région pour avoir plus de chances de mourir par euthanasie... Pourtant, au lieu d'être obsédés par leur lubie d'admissibilité, il serait préférable qu'ils posent une question plus essentielle: est-ce que les personnes vivant en région éloignée ont accès aux mêmes soins qui sont offerts à Montréal?

Par ailleurs, le mois de juillet a encore regorgé d'exemples de dérives liées à l'euthanasie et au suicide assisté, ces cancers que nous avons laissés entrer dans notre système de santé. Ainsi, le cas de M. Cadotte, accusé d'avoir tué sa femme atteinte d'Alzheimer, est en train de devenir un plaidoyer pour qu'on étende l'euthanasie aux personnes qui ne sont plus aptes à exprimer leur consentement au moment de leur mise à mort. Aussi, au Labrador, les médias ont rapporté l'histoire d'une mère dont le médecin a suggéré l'euthanasie pour sa fille vivant avec un handicap, la traitant « d'égoïste » après qu'elle ait refusé. Finalement, le suicide d'une femme qui a placé sa voiture devant un train en marche parce qu'elle craignait de perdre son autonomie et d'être un fardeau pour son entourage a été présenté comme un nouveau cas qui montre que les critères d'euthanasie devraient être élargis: « Plutôt que de vivre comme ça, aux crochets de la société, je la comprends très bien », a expliqué une des filles de la victime...

Devant cette hystérie qui fait la promotion du suicide comme solution à la souffrance (en autant que ce soit fait par un médecin en blouse blanche), soyez assurés que Vivre dans la Dignité continuera de faire entendre la voix des personnes qui veulent bâtir une société d'entraide plutôt que de faciliter la mort aux personnes qui ont besoin d'aide. Nous comptons sur votre soutien et nous vous encourageons à participer aux débats en appelant les lignes ouvertes, en écrivant aux journalistes, en contactant votre député et en écrivant vos commentaires sous les articles qui défendent notre vision.

Je vous remercie d'avance pour votre soutien.

Solidairement,

_____________________________

Aubert MARTIN, directeur-général, Vivre dans la Dignité

 


Actualités au Québec

  • 7 juillet 2017 : Michel Cadotte, l'homme accusé d'avoir tué sa femme, se voit accorder la libert sous caution en attendant son procès. (>>)
  • 10 juillet 2017 : Les membres indépendants du conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) ont annoncé leur démission, déplorant le refus du ministre Barrette «d’engager le dialogue» avec eux. (>>)
  • 13 juillet 2017 : Après une très forte augmentation en 2016, le nombre de demandes d'euthanasie aurait diminué légèrement au Québec selon des données encore partielles. Par ailleurs, toutes les demandes d'euthanasie formulées en Abitibi-Témiscamingue et en Côte-Nord ont été acceptées. (>>) (>>)

 

Actualités au Canada

  • 27 juin 2017 : En Ontario, une infirmière qui a refusé d’euthanasier ses patients dans le cadre de la loi sur le suicide assisté a été contrainte de démissionner. (>>)
  • 28 juin 2017 : En accordant à une femme de 77 ans atteinte d’ostéoarthrite l'autorisation de "recevoir l'aide médicale à mourir", la cour supérieure de justice à interprété plus largement la loi sur l'euthanasie. (>>)
  • 3 juillet 2017 : Des médecins de la Colombie-Britannique jugent la nouvelle structure provinciale de remboursement pour l'euthanasie trop basse pour la procédure, à un point tel que certains ne veulent plus offrir le suicide médicalement assisté. (>>)
  • 5 juillet 2017 : Une étude du B.C. Medical Journal a constaté qu'il y avait 72 cas de décès médicalement assistés sur l'île de Vancouver de juin à décembre 2016. (>>)
  • 6 juillet 2017 : En Ontario, seulement 74 médecins se sont inscrits à la nouvelle ligne téléphonique qui jumelle les patients désirant obtenir l'aide médicale à mourir à des professionnels de la santé. (>>)
  • 7 juillet 2017 : 548 personnes ont reçu l’aide médicale à mourir en Ontario. Le cancer était la condition sous-jacente la plus fréquente dans la plupart des 548 cas. (>>)
  • 24 juillet 2017: Une mère a déclaré que le médecin de sa fille a suggéré l'option de suicide assisté alors que sa fille malade était à portée de voix. Après que la mère ait répondu au médecin qu'elle n'était pas intéressée, le médecin lui a dit qu'elle était «égoïste». (>>)

 

Vivre dans la dignité dans les médias (français et anglais)

  • Euthanasia: the slippery slope sold as desired progress: article by Aubert Martin on the expansion of euthanasia legislature in Canada. Read more >>

 

L'euthanasie et le suicide assisté dans le monde (français et anglais)

  • ANGLETERRE : Un anglais en phase terminale revendique le droit au suicide assisté : Diagnostiqué en 2014, Noel Conway, 67 ans, est atteint d’une maladie neuronale dégénérative au stade terminal. Il a réclamé à l’Etat anglais le droit de recourir à un suicide assisté. Lire l’article >>
  • BELGIQUE : les trois quarts des demandes d'euthanasie pour dépression proviennent de femmes : Entre 2002 et 2013, 179 personnes ont été euthanasiées en Belgique à cause de souffrances psychiques. Lire l’article >>
  • ÉTATS-UNIS : 111 suicides assistés en six mois : Le département de la santé publique en Californie a publié cette semaine son rapport annuel sur la fin de vie. Lire l’article >>à
  • ÉTATS-UNIS : 15 états rejettent la légalisation du suicide assisté : 15 états aux États-Unis ont rejeté des propositions de loi visant à autoriser « un médecin à assister un patient dans son suicide » : l’Alaska, l’Arizona, le Connecticut, le Kansas, le Maine, le Maryland, le Mississipi, le Missouri, le Nouveau-Mexique, le Tennessee, l’Utah et le Wyoming. Lire l’article >>
  • ÉTATS-UNIS: Entrée en vigueur de la loi sur le suicide assisté en Colombie aux États-Unis, le congrès en passe d'abroger la loi : Aux Etats-Unis, dans le District de Colombie, la loi concernant le suicide assisté a pris effet ce lundi 17 juillet 2017. Les patients âgés de plus de 18 ans et n'ayant plus que 6 mois, ou moins, à vivre peuvent désormais obtenir une prescription de produits mortels si les deux médecins le permettent. Lire l’article >>
  • PAYS BAS, BELGIQUE : Les médecins pratiquant l’euthanasie sur la « pente glissante » : « Même dans les pays où le suicide médicalement assisté est légal, les médecins ont souvent des réticences à aider les patients qui demandent à mourir. » C’est le constat fait par plusieurs études européennes, mais qui n'empêche pas l'accroissement du nombre d'euthanasie.
  • PAYS-BAS : Euthanasie aux pays-bas: "tuer" ses patients ou "mettre fin à leur vie" ? Le chef du parti chrétien protestant des Pays Bas (SGP), Van der Staaij, a déclaré dans un article du Wall Street Journal : « Aux Pays-Bas, les médecins vous tuent ». Lire l’article >>
  • PAYS-BAS : pionnier de l'euthanasie aux pays-bas, un médecin regrette l'extension de cette pratique : Le Psychiatre Boudewijn Chabot, pionnier de l’euthanasie en Hollande, a affirmé que les garanties légales pour l'euthanasie s'effondrent lentement et que la loi ne protège plus les personnes atteintes de troubles psychiatriques et de démence. Lire l’article >>
  • SUISSE : Un patient autorisé à mettre fin à ses jours à l'hôpital : Un homme de 78 ans, atteint d’une maladie incurable, a été autorisé à mettre fin à ses jours dans sa chambre aux hôpitaux universitaires de Genève (HUG) à condition « qu'aucun soignant ou médecin des HUG n'intervienne directement dans la réalisation du geste ». Lire l’article >>
  • AUSTRALIA: Triple suicide in Queensland: why aren’t we celebrating? Three women died at a resort island as Queensland’s Gold Coast and, when evidence quickly emerged that they had used the same Exit suicide method, the organization’s head, Philip Nitschke claimed association. But why aren’t we celebrating their death? Read more >>
  • LUXEMBOURG: Luxembourg’s Euthanasia Practice is At Odds with a Respect for Human Rights: An international non-governmental organization has submitted a contribution to the U.N. Human Rights Council’s review of Luxembourg’s euthanasia practices. Read more >>
  • NETHERLANDS: Dutch Doctors Killed 431 Without Request in 2015: Since first permitted in the 1970s, the Netherlands has always had a problem with doctors killing patients who have not asked for euthanasia. Despite that being murder under the law, nothing substantial is ever done about it. Read more >>
  • NETHERLANDS: Euthanasia pioneer provides new information concerning euthanasia in the Netherlands: Recent articles hinting that Dutch psychiatrist and euthanasia pioneer Dr. Boudewijn Chabot may have become critical of euthanasia are not entirely accurate. Furthermore, the information he provides makes it impossible to suggest that euthanasia has not be extended in the Netherlands. Read more >>
  • NETHERLANDS: Netherlands study: 431 people were killed without explicit request in 2015: According to the Netherlands 2015 official euthanasia report there were 5561 reported assisted deaths in 2015 and yet the data from the study indicates that there were 7254 assisted deaths in 2015. Therefore, there were 1693 unreported assisted deaths (approximately 23%) in 2015. Read more >>
  • UNITED KINGDOM: Charlie Gard's parents angry that baby's lawyer is head of charity that backs assisted dying: The parents of Charlie Gard, an 11-month-old newborn suffering from a rare genetic condition, have privately expressed their concern after discovering that the lawyer appointed to represent their son in court heads a charity that backs assisted dying. Read more >>
  • UNITED STATES: 111 reported assisted suicide deaths in California in 2016: The recent assisted suicide report from the California Department of Public Health indicates that there were 111 reported assisted suicide deaths in 2016. Read more >>
  • UNITED STATES: US House Appropriations Committee approves repeal of the DC assisted suicide Act: The US House of Representative Committee on Appropriations approved an amendment by Representative Andy Harris (Maryland), who is also a physician, that prohibits funds for assisted suicide in the District of Columbia, and repeals the D.C. Death with Dignity Act. Read more >>

     

Actions pour le mois de août

  • SOUTENEZ NOS EFFORTS pour que nous puissions continuer à parler en votre nom:

          

  • Aimer, partager et réagir aux articles publiés par Vivre dans la Dignité: ajoutez votre voix aux débats sucités par les articles publiés par Vivre dans la Dignité en aimant ("Like") en partageant (Facebook, Twitter) et en participant aux discussions sous les articles.
  • Appuyons le Project Value en aimant leur page Facebook (>>). Cette initiative propose des vidéos réalisées par les personnes en situation de handicap pour contester l'idée populaire de ce que signifie avoir une incapacité. Chaque vidéo commence par une description du diagnostic et du pronostic de la personne, ainsi qu'une description de ses limites fonctionnelles. Ensuite, la personne parle de la qualité et de la valeur de sa vie au-delà de son état de santé. À partager!
  • Soutenons la Coalition for HealthCARE and Conscience en inscrivant votre nom et votre courriel dans les cases prévues à l’adresse suivante : http://www.canadiansforconscience.ca/

 

Lectures recommandées et documents pertinents (français et anglais)

  • L’euthanasie pourrait stimuler le don d’organes, conclut une étude : Entretien avec Jan Bollen, de l'Université de Maastricht. Lire l’article >>

 

Revue de presse (français et anglais)

  • « Je pensais ne jamais m’en sortir » : Sheryl Sandberg, brillante femme d’affaires et auteure du best-seller mondial En avant toutes, a vu sa vie chamboulée lors de la mort soudaine de son mari, David Goldberg, en 2015. Lire l’article >>
  • Barrette dit non à une autre consultation sur l'aide médicale à mourir : N'en déplaise à la Coalition avenir Québec (CAQ), le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a indiqué n'avoir aucunement l'intention d'accélérer le débat sur l'élargissement de l'aide médicale à mourir. Lire l’article >>
  • Bien vivre le temps du mourir dans l’accompagnement palliatif : Les pistes de réflexion suscitées par le travail d'Olivier Fouquet doivent servir à penser de nouveau les conditions de réalisation de l'alliance thérapeutique dans les milieux de soins de fin de vie. Lire l’article >>
  • Le nombre de congés de maladie pour santé mentale a explosé : Le nombre d’employés du réseau de la santé en arrêt de maladie pour des problèmes psychologiques est en forte croissance depuis quelques années. Un bilan « dévastateur » que plusieurs attribuent à la réforme Barrette. Lire l’article >>
  • Un cas de démence sur trois pourrait être évité : Un cas de démence sur trois pourrait être évité en visant dès l'enfance et tout au long de la vie à réduire neuf facteurs de risque de développer la maladie, selon une étude. Lire l’article >>
  • Gaétan Barrette : le saboteur : L’actuel ministre de la Santé est en voie de devenir le plus grand allié des think tanks de droite avec ses réformes et sa centralisation excessive qui rendent de plus en plus inefficace notre système de santé. Lire l’article >>
  • 'A terrible shock': Man whose wife died calls for increased access to palliative care: Paul Adams, a Carleton University professor, said he and his wife should have been better informed about what to expect as she entered the final stage of cancer. Read more >>
  • Adam Maier-Clayton's controversial right-to-die campaign: A year ago, Canada legalised medically assisted suicide for terminally ill people approaching death. But one man's activism has forced Canada to ask difficult and controversial questions about the limits on an individual's right to die. Read more >>
  • Advice: Let Canada be your example and warning: An opponent of euthanasia believes Canada's statistics on the subject should send a strong message to the United States. Read more >>
  • Andrew Coyne: Michelle Carter case is the next step in the increasing normalization of suicide: Once upon a time, you were supposed to try to talk someone out of suicide. Now, once you define suicide as, not a tragedy to be prevented, but a relief to be provided, then all of the careful limitations its advocates assured us would be placed around it were sure to fall away. Read more >>
  • Assisted dying devalues the disabled: At first look, it all seems so sensible: people who find no value in their lives should be allowed the choice to end them. Right? Wrong, says Dr John Fox – and here’s why. Read more >>
  • Assisted suicide – is it all about the money? In the face of the high cost of palliative care, the economic benefits of legalizing euthanasia are enticing to some Australians. Read more >>
  • Charlie Gard's parents 'astonished' to discover lawyer representing terminally-ill son is HEAD of euthanasia charity: The parents of sick baby Charlie Gard are reportedly concerned the lawyer appointed to represent their baby son heads a euthanasia charity. Victoria Butler-Cole, who speaks on Charlie’s behalf in court, is chairman of Compassion in Dying, a sister organisation to Dignity in Dying. Read more >>
  • Comment: Our definition of ‘dignity’ is caught in a death spiral: The word “dignity” has been warped and misused to such an extent, and so effectively, that it has actually made euthanasia wildly popular. For years we have heard the term “death with dignity” and most now identify it with a pro-euthanasia view as opposed to natural death. Read more >>
  • Conscience and Canadian doctors: In the year since euthanasia became legal, we have witnessed a powerful political push to normalize it as part of medicine in Canada. Yet many doctors remain opposed to the practice. Most would like to see it rigorously limited. And some, for reasons of personal and/or professional conscience, refuse categorically to be part of it. Read more >>
  • How being friends with someone who has dementia can be good for you both: Friendship helps protect against loneliness even when oldsters do not have dementia. It can be especially beneficial for those who do. Read more >>
  • Dutch Euthanasia Is ‘Killing’: Apologists for euthanasia in the Netherlands often lie by omission. Rarely, for example, do they fully admit that the mentally ill are being killed. Nor do they discuss the conjoining of euthanasia with organ harvesting. Perhaps it a case of not seeing what they don’t want to see. Read more >>
  • Canada's Assisted Dying law - one year later: One year after the legalization of euthanasia and assisted suicide, Canada has become the prime example of how legalizing assisted dying cannot be controlled and why these laws are naturally expansive. Society needs policies that encourage caring and not killing. Read more >>
  • Someone Else can Administer the Lethal Assisted Suicide Dose to the Patient: The proposed measure in South Dakota to legalize assisted suicide actually allows someone else to administer the lethal dose to a patient. Read more >>
  • University of Chicago Professor: Infanticide Is Morally Acceptable: Jerry Coyne, a professor in the department of ecology and human evolution at the University of Chicago, recently posted a defense of killing disabled infants on his Why Evolution Is True blog. This reasoning makes sense only in a “throwaway culture,” which presumes that it’s right to discard the weakest and most vulnerable simply because they don’t meet an arbitrarily imposed marker of when life is worth saving. Read more >>
  • Legalising assisted suicide is dangerous – just look at Canada: The British High Court recently heard a legal challenge from a terminally ill British man who wants the right to die. But before moving forward with assisted suicide legislation, legislators should look to the example of other countries. Read more >>
  • Non-francophones abandon Quebec Liberals over MUHC crisis: poll: Non-francophones are not impressed by how Health Minister Gaétan Barrette is handling the crisis at the McGill University Health Centre and it may hurt the Liberals in the next election, a new Montreal Gazette poll shows. Read more >>
  • We are a nation of laws and conscience: A physician not willing to arrange the killing of a patient is now seen by some as causing harm. While that is debatable in our pluralistic society, what is clear is that the protection of the patient’s life has always been the foundation for the trust in the patient-physician relationship. Read more >>
  • Dutch psychiatric patients may get euthanasia too easily, says US study: ‘A new study in the journal JAMA Psychiatry has presented an alarming picture of physician evaluation of euthanasia requests in the Netherlands. The article found that 56% of patients reported having refused at least one kind of treatment, and of those, almost half refused because of ‘lack of motivation’. Read more >>
  • The law must protect, doctors must care, and euthanasia undermines both: Baroness Ilora Finlay, a Welsh doctor and Member of the British House of Lords, gives her perspective on euthanasia legalization. Read more >>
  • Triple suicide on Gold Coast prompts euthanasia concerns: With the push to legalise euthanasia gaining momentum in states across Australia, it’s a chilling end-of-life strategy, with grave implications according to Catholic ethicists. Read more >>
  • We need to talk about how assisted dying affects doctors: The British High Court will soon here the case of Noel Conway on whether he can receive a ‘medically assisted’ death. The key to that request is the word ‘medically’. Read more >>

     

 

Vidéos à regarder (français et anglais)

  • L'euthanasie légale a changé la Belgique : Dr. Sc. Tom Mortier parle de la façon dont la loi belge sur l'euthanasie a changé la société. Regarder la vidéo >>
  • The Euthanasia Deception: A trailer for the new documentary exploring assisted suicide and euthanasia in Belgium. Watch video >>
  • Euthanasia: a well-intentioned but colossal and dangerous mistake: Dr. Balfour Mount, considered “the father of palliative care in North America,” talks about why euthanasia places the most vulnerable among us at risk. Watch video >>
  • The Mother Situation : A short parody film providing some dark humour on euthanasia. Watch video >>

 

Faire un don... c'est agir! 

Notre organisme n'existerait pas sans le soutien financier des personnes qui partagent notre vision de la solidarité humaine et notre mission de promouvoir des bons soins palliatifs pour tous. Grâce à votre contribution, nous pouvons agir en votre nom sur le terrain (conférences, information), dans les médias (entrevues, articles, communiqués de presse), et sur les réseaux sociaux (blogues, site Internet, Facebook, Twitter).

Ainsi, en contribuant, vous participez directement à défendre les générations futures, et en particulier les personnes vulnérables, menacées par l’euthanasie et le suicide assisté au Canada.

Merci d'avance pour votre soutien actif !