Qui-vive, vol. 42 (juillet 2020)

Tout au long des dernières semaines, nous avons pu partager à des milliers d’internautes notre websérie Parce que la vie vaut la peine d’être vécue. Plus de 17 000 vues combinées sur Facebook et YouTube! L’envoi de notre communiqué de presse aux médias n’a malheureusement pas généré de couverture journalistique, nous comptons donc sur vous plus que jamais pour faire circuler dans vos réseaux les idées qui vous sont chères pour accompagner dignement les personnes souffrantes ou en fin de vie. En cette période de déconfinement progressif suivant la crise sanitaire de la Covid-19, nous espérons que les coeurs et les esprits seront davantage disposés à mettre de l’avant des politiques qui valorisent les soins palliatifs et la dignité de toute vie humaine. En vous souhaitant une saison estivale qui vous permettra de retrouver tous les êtres qui vous sont chers.

Nouvelle expression pour l’Alliance des maisons de soins palliatifs

Nouveaux délais pour le projet de loi C-7

Euthanasie pour souffrance psychique: les médecins belges demandent une révision

Dans un nouveau document de l’Alliance des Maisons de soins palliatifs, l’expression “Maisons de soins palliatifs (et de fin de vie) du Québec” est mise de l’avant. Pour réfléchir à ce choix, le livre “À tire-d’ailes…” de notre président, le Dr Patrick Vinay.

En raison de la crise liée à la COVID-19, le gouvernement fédéral a cinq mois de plus pour modifier sa loi qui élargira l’accès à l’aide médicale à mourir. Le gouvernement se disait incapable de changer sa loi avant l’échéance du 11 juillet.
78% des médecins belges « souhaitent évaluer et adapter la loi sur l’euthanasie pour ce qui concerne la souffrance psychique insupportable ».

La saga de la maison de soins palliatifs Irene Thomas se poursuit

Euthanasie au Portugal: les professeurs de droit se lèvent

Documentaire à voir absolument: Euthanasie, la pente glissante

Mise à jour dans le dossier de la maison de soins palliatifs qui refuse d’offrir l’aide médicale à mourir en banlieue de Vancouver (en anglais).
Pour 15 des plus importants professeurs de droit public au Portugal, « les propositions de loi sur l’euthanasie sont inconstitutionnelles ».
Sans affiliation religieuse, nous partageons rarement des sources confessionnelles. Ce docu de KTO sur l’expérience belge fait exception.

Pour continuer, nous avons besoin de vous

« Parce que la vie vaut la peine d’être vécue ! »

Depuis quelques semaines, les médias sociaux relaient trois capsules vidéo produites par Vivre dans la Dignité (VDD) pour illustrer avec délicatesse et fraîcheur cette conviction partagée par la majorité des Québécois et Québécoises : oui, il vaut la peine de vivre! Et cela, malgré les malgrés. S’il fallait s’en convaincre, la pandémie actuelle nous l’aura confirmé alors que d’innombrables citoyens affrontent avec courage et détermination un virus mortel. Beaucoup l’ont même payé de leur vie.

Depuis 10 ans maintenant, VDD multiplie les initiatives, les interventions publiques et les ressources dans le but de défendre la vie et la dignité inaliénable de chaque personne, peu importe son état de santé. Il s’agit de promouvoir une prise en charge respectueuse de chacune lorsque sa vie tire à sa fin, grâce aux soins palliatifs. L’importance de ce travail de sensibilisation et d’accompagnement saute désormais aux yeux. Tout comme la nécessité de poursuivre et d’accentuer notre travail de conscientisation et de réseautage pour faire respecter la dignité des plus vulnérables.

Aucun organisme à but non lucratif comme Vivre dans la Dignité ne peut espérer survivre sans le soutien des citoyens et citoyennes qui partagent sa vision des choses et son désir de changement. Pour que notre voix porte et rejoigne les responsables politiques et sociaux, tout comme ceux de la santé publique, IL NOUS FAUT GROSSIR LES RANGS DE VDD. Plus nous serons nombreux, mieux nous serons entendus, surtout à l’heure où nos tribunaux et nos élus cherchent à rendre l’euthanasie disponible à un plus grand nombre de personnes.

RESTEZ INFORMÉS : inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle, visitez notre site web, participez à un atelier de planification préalable des soins. Se renseigner, c’est devenir capable de mieux partager nos idées et de faire notre part pour nous assurer de vivre dans un pays respectueux de la vie et de la dignité de tous et de chacun de ses citoyens.

POUR CONTINUER, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS.

– VISITEZ NOTRE SITE WEB pour découvrir notre vision, notre mission et nos objectifs https://vivredignite.org/a-propos/mission/

– DEVENEZ NOTRE ALLIÉ-E en signant notre Manifeste pour une fin de vie digne et naturelle, et pour la promotion de soins de santé de qualité au Québec https://vivredignite.org/a-propos/declaration/ et invitez vos parents et amis à se joindre à VDD.

SANS VOUS, NOUS N’Y ARRIVERONS PAS.

Si tous nos alliés deviennent des donateurs réguliers en versant un don de seulement 25$ par année, nous affronterons mieux nos défis financiers. Tout montant supplémentaire est évident le bienvenu puisque certains projets nécessitent des montants importants. Donnez en ligne (https://vivredignite.org/simpliquer/dons/) ou envoyez un chèque à l’adresse suivante :

Vivre dans la Dignité
C.P. 48654
Montréal, QC
H2V 4T9

Merci pour votre généreux soutien!

Michèle Boulva
Vice-présidente, VDD


0