Q u i - v i v e   

  L'infolettre de Vivre dans la Dignité
  Vol. 25, décembre 2017

Le mot du directeur

L'année 2017 s'achève avec un dernier mois plutôt représentatif de la bouillie idéologique qui germe au sein de notre société: la banalisation de l'euthanasie. En effet, nous avons (encore) eu droit à des reportages de propagande en faveur du suicide assisté par Radio-Canada / CBC, et à deux articles complaisants qui laissent entendre que nous devrions (déjà!) considérer l'élargissement de la loi sur le suicide assisté pour toute personne "fatiguée de vivre".

À ce sujet, je vous encourage fortement à signer la pétition lancée par nos amis de la Euthanasia Prevention Coalition (EPC) pour demander à la CBC d'arrêter de produire des émissions de propagande unilatérale en faveur de l'euthanasie et du suicide assisté.

Par ailleurs, une étude a été publiée dans la revue Le Spécialiste, le magazine officiel de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), pour présenter les résultats d'un sondage mené auprès des 61 médecins de la région de Laval ayant reçu une demande « d'aide médicale à mourir » (euthanasie). Selon les résultats de l'étude, 77% d'entre eux ont refusé de participer activement au processus d'euthanasie en se prévalant de leur droit à l'objection de conscience.

Cependant, la recherche du CISSS de Laval laisse entendre que seulement 14% des médecins auraient eu de vraies objections de conscience (morales). Par conséquent, les autres médecins qui ont refusé de provoquer intentionnellement la mort de leurs patients n’auraient pas eu, pour ainsi dire, de raison valable. Or, 59% des médecins interrogés ont déclaré que la cause de leur refus venait du fardeau émotionnel trop lourd à porter... Une telle raison semble très proche d'une objection de conscience de nature morale, comme l'a très bien expliqué le Collectif des médecins contre l'euthanasie dans son excellent communiqué de presse au sujet de l'étude en question.

À l'approche d'une nouvelle année qui commence, soyez assurés que Vivre dans la Dignité continuera de faire entendre la voix des personnes qui veulent bâtir une société d'entraide plutôt que de faciliter la mort aux personnes qui ont besoin d'aide. Nous comptons toujours sur votre soutien et nous vous encourageons à participer aux débats en appelant les lignes ouvertes, en écrivant aux journalistes, en contactant votre député et en écrivant vos commentaires sous les articles qui défendent notre vision.

En attendant, je vous souhaite un très Joyeux Noël, avec nos meilleurs voeux pour 2018.

Solidairement,

_____________________________

Aubert MARTIN, directeur-général, Vivre dans la Dignité

 


Actualités au Québec

  • 28 novembre 2017 : La ligne Aide Abus Aînés reçoit un nombre grandissant d'appels (>>)
  • 14 décembre 2017 : Selon une étude publie par le CISSS de Laval, 77% des médecins à qui un patient avait demandé le suicide assisté ont refusé de participer au processus en raison de la clause d’objection de conscience. (>>) (>>)
  • 14 décembre 2017 : Selon les données préliminaires déposées lors du conseil d'administration du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, 19 personnes de plus ont été euthanasiées en 2017 par rapport à 2016 (>>)
  • 22 décembre 2017: Faute de médecins dans les CHSLD, des patients en fin de vie doivent être transférés à l’hôpital pour y mourir, dénonce un omnipraticien de Québec (>>)

 

Actualités au Canada

  • 12 décembre 2017 : La CBC diffuse un mini-documentaire sur le suicide assisté mettant en vedette un médecin qui fait une injection létale à un patient (>>)
  • 16 décembre 2017 : Le gouvernement du Canada publie un projet de règlement décrivant un système pour surveiller le suicide assisté au Canada (>>)
  • 21 décembre 2017: "L'aide médicale à mourir" est considérée comme un suicide par la Saskatchewan (>>)

 

Vivre dans la dignité (français et anglais)

  • Deux ans d’euthanasie au Québec: les faits au-delà des promesses : Article d'Aubert Martin sur le manque alarmant de balises de sécurité et de surveillance sur le suicide assisté au Québec. Lire l’article >>. Une synthèse de l'article est également parue dans La génétique médicale >> et Alliance VITA >>
  • L’aide médicale à mourir est-elle un progrès ? La revue Argument a demandé à deux spécialistes de confronter leurs idées sur l’aide médicale à mourir. Ici se trouves les reproduisons des extraits du débat entre les professeurs Patrick Vinay et Alain Naud. Lire l’article >>
  • Two years of euthanasia in Quebec: the facts: Article by Aubert Martin on the alarming lack of safeguards and oversight on assisted suicide in Quebec. Read more >>

 

Collectif des médecins contre l'euthanasie

  • La conscience et le bon sens : Éditorial mensuel du Collectif des médecins contre l’euthanasie.: l’une des raisons les plus significatives justifiant le refus de l’euthanasie vient de l’importance colossale de ce geste portant atteinte à la vie humaine. Tout au long de l’histoire, les médecins ont fait une promesse solennelle et spécifique à leur profession – celle de respecter la vie des patients qui leur sont confiés. Toutefois, le serment d’Hippocrate est, d’une certaine manière, devenu superflu. Lire l'éditorial >>

 

Actions

  • Signez la pétition de la Coalition pour la prévention de l'euthanasie pour dire à la CBC de cesser de produire des émissions de propagande unilatérale sur l'euthanasie. Lien >>

 

Dossiers (français et anglais)

 

Gaétan Barrette publiquement critiqué pour ses réformes et son comportement d'intimidateur:

  • Barrette se soustrait à toute évaluation critique, dénoncent plusieurs groupes : C'est par quelques articles contenus dans « un immense projet de loi » et « sans débat public » que Québec s'apprête à abolir le poste de commissaire à la santé, selon des groupes représentant des usagers du système de santé et des professionnels du milieu, ainsi que l'avocat Jean-Pierre Ménard. Une décision qui conférera au ministre Gaétan Barrette « des pouvoirs importants pour la population », disent-ils. Lire l’article >>
  • « Je n'ai jamais intimidé personne », dit Barrette : Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, nie faire preuve d'intimidation et se dit la cible d'attaques personnelles. Il convient tout au plus que « des gens se sentent bousculés » par ses décisions, qui « n'ont pas toujours été bien reçues ni perçues ». Lire l’article >>
  • Gaétan Barrette: le réseau, c'est moi : Pour transformer le réseau de la santé du Québec, Gaétan Barrette applique les méthodes brusques qui l'ont caractérisé tout au long de son parcours professionnel. Des acteurs du réseau dénoncent le régime « totalitaire » instauré par le ministre. La deuxième partie de notre reportage. Lire l’article >>
  • Les méthodes musclées de Gaétan Barrette : Quand il était radiologiste, Gaétan Barrette s'est retrouvé au coeur d'un conflit dévastateur à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont. Devenu ministre de la Santé, il a tenté d'abolir l'un des principaux champs de pratique de trois de ses anciens collègues. La Presse a enquêté sur les méthodes musclées de celui qui a été maintes fois décrit comme un intimidateur au cours de sa carrière. Lire l’article >>
  • Prime de 105 $ pour arriver à l’heure : Barrette se scandalise d’un boni… qu’il a négocié : Gaétan Barrette dit être scandalisé par une prime de 105 $ accordée aux chirurgiens ponctuels, alors qu’il l’a lui-même négociée. Lire l’article >>

Suicide, euthanasie pour vie complète et intégration des personnes avec un handicap

  • « Fatigue de vivre », « Vie complète » ou « Anhédonie » : Le débat aux Pays-Bas quant à savoir s’il faut avaliser dans le cadre légal actuel, l'euthanasie des personnes âgées qui ont le sentiment d'une « vie complète », ou qui sont fatiguées de vivre, même si elles ne sont pas malades, a commencé il y a deux ans. Lire l’article >>
  • 85% des personnes ne ressentent pas de douleurs lorsqu’elles meurent à l’hôpital : Une étude australienne sur les personnes en fin de vie révèle quels sont les principaux symptômes ressentis au cours des derniers isntants. Lire l’article >>
  • La prévention du suicide des aînés au Québec : comprendre, s'inspirer et agir : Chaque année au Québec, 140 aînés de 65 ans et plus s'enlèvent la vie en moyenne. Afin de contribuer à la prévention de ces drames évitables, l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) a réalisé un document. Intervenants, gestionnaires, décideurs, proche d'aînés et aînés eux-mêmes pourront y trouver matière à approfondir leur compréhension de cette réalité et surtout leur détermination à agir pour la prévenir. Lire l’article >>
  • Encore des progrès à faire pour favoriser l’intégration des personnes handicapées : La Journée internationale des personnes handicapées, qui se déroule dimanche, est l’occasion de sensibiliser la population à la réalité des personnes handicapées et à la nécessité de mettre en place des infrastructures et services favorisant leur inclusion à la société. Lire l’article >>
  • Irresponsible media articles promote Nitschke and suicide: The media promotion of Philip Nitschke’s new suicide device proposal has come as a shock. Read more >>

     

Faits saillants dans le monde

 

  • Le nouveau serment d'Hippocrate met la valeur de la vie humaine en balance : A l’occasion de son Assemblée générale en octobre 2017 à Chicago (USA), l’Association Médicale Mondiale (AMM) a adopté une version amendée du serment d’Hippocrate.  Initialement promu en 1948 suite à l’implication d’éminents médecins allemands dans des expérimentations sur des prisonniers non consentants, des euthanasies, etc., le serment, manifeste une vision plus bureaucratique et plus légaliste de la médecine. Lire l’article >>
  • World Medical Association updates Hippocratic Oath: The World Medical Association has approved a revision of the Declaration of Geneva, the contemporary successor to the Hippocratic oath. Read more >>
  • The Revised Declaration of Geneva: The text of the revised Declaration of Geneva. Read more >>

 

 

L'euthanasie et le suicide assisté dans le monde (français et anglais)

  • BELGIQUE : Le comité consultatif d’éthique revisite la loi sur l’euthanasie : Un pavé dans la marre. Le Comité Consultatif d’éthique de Belgique a rendu public un avis concernant « l’euthanasie dans les cas de patients hors phase terminale, de souffrance psychique et d’affections psychiatriques ». Lire l’article >>
  • BELGIQUE : « Pour nos ainés, l’espérance de vie importe moins que la qualité de vie » : En 2014 et 2015 en Belgique, « 62,8 % des euthanasies pratiquées l’ont été pour des personnes de plus de 70 ans ». La proportion de décès par euthanasie a augmenté dans les maisons de retraite, passant de 5% en 2002 à 12% en 2015. La Mutualité Chrétienne met en garde contre une société où les personnes ne trouveraient plus « autour d’elles et en elles, du sens à leur existence », entrainant une « fatigue de vivre ». Lire l’article >>
  • BELGIQUE : En quinze ans, l’euthanasie s’est banalisée en Belgique : Initialement conçue comme une loi d’exception, l’euthanasie, adoptée en 2002 par la Belgique, y est considérée comme un acte de plus en plus banal. Lire l’article >>
  • PAYS-BAS : Malaise des psychiatres face à l’euthanasie aux Pays-Bas : Aux Pays-Bas, deux psychiatres « inquiets quant à la pratique de l’euthanasie sur des personnes atteintes de troubles psychiatriques » ont lancé une action pour collecter la signature de psychiatres également préoccupés par la situation. Lire l’article >>

Actions pour le mois de janvier

  • SOUTENEZ NOS EFFORTS pour que nous puissions continuer à parler en votre nom:

          

  • Aimer, partager et réagir aux articles publiés par Vivre dans la Dignité: ajoutez votre voix aux débats sucités par les articles publiés par Vivre dans la Dignité en aimant ("Like") en partageant (Facebook, Twitter) et en participant aux discussions sous les articles.
  • Appuyons le Project Value en aimant leur page Facebook (>>). Cette initiative propose des vidéos réalisées par les personnes en situation de handicap pour contester l'idée populaire de ce que signifie avoir une incapacité. Chaque vidéo commence par une description du diagnostic et du pronostic de la personne, ainsi qu'une description de ses limites fonctionnelles. Ensuite, la personne parle de la qualité et de la valeur de sa vie au-delà de son état de santé. À partager!
  • Soutenons la Coalition for HealthCARE and Conscience en inscrivant votre nom et votre courriel dans les cases prévues à l’adresse suivante : http://www.canadiansforconscience.ca/

 

Revue de presse (français et anglais)

  • Suicide vs aide médicale à mourir : des médecins Canadiens déroutés : Suite à la légalisation de l’aide médicale à mourir au Canada, certains médecins, « déroutés », s’interrogent sur la prise en charge des patients ayant fait une tentative de suicide. Et, selon le National Post, plusieurs patients qui se sont empoisonnés, n’ont pas reçu l’antidote alors qu’il était disponible. Lire l’article >>
  • Mort par le médical ou vie par l’humain ? Mardi le 14 novembre au Téléjournal de 18h sur les ondes de Radio-Canada avec Patrice Roy, j’ai vu un reportage qui est venu me troubler et même m’écorcher. Un homme diagnostiqué avec la SLA en 2016 a eu recours à l’aide médicale à mourir, il voulait mourir avec dignité et avoir le contrôle sur sa mort. Lire l’article >>
  • Push for euthanasia ignores misdiagnosis: Sometimes, terminal illness diagnoses are mistakes. Acting on a misdiagnosis by choosing the irreversible act of euthanasia or assisted suicide remains a real possibility that proponents of euthanasia must take into consideration. Read more >>

     

 

Vidéos à regarder (français et anglais)

  • Fatal Flaws: Legalizing Assisted Death (Early Preview): Filmmaker Kevin Dunn has logged over 50,000 kms in the air and on the road to ask one of the most fundamental philosophical questions of our time: should we be giving doctors - or anyone - the right and law to end the life of another human - and how do these laws affect society over time? Watch video >>
  • Overcoming a spinal cord injury: Claire’s story: A spinal injury at 17 didn’t stop Claire Freeman achieving her dreams of completing a design degree Masters and now PhD in the Powerchair. Watch video >>
  • Dr. Patrick Viany - La fin de vie : Discours donné par Dr. Patrick Vinay, professeur de médecine à l'Université de Montréal, à la Conférence pour une nouvelle écologie humaine. Regarder la vidéo >>
  • Aubert Martin – Ne gaspillez pas votre mort : Discours d'Aubert Martin à la conférence "Ne gaspillez pas votre mort". Regarder la vidéo >>
  • The Euthanasia Deception: A trailer for the new documentary exploring assisted suicide and euthanasia in Belgium. Watch video >>
  • Margreet: “She was euthanized without consent. They decided.” In the new film “Fatal Flaws” (Spring 2018) filmmaker Kevin Dunn questions the long term effects of assisted death laws on society.  One of the most shocking stories came from a woman named Margreet whose mother was euthanized without request. Watch video >>

 

Faire un don... c'est agir! 

Notre organisme n'existerait pas sans le soutien financier des personnes qui partagent notre vision de la solidarité humaine et notre mission de promouvoir des bons soins palliatifs pour tous. Grâce à votre contribution, nous pouvons agir en votre nom sur le terrain (conférences, information), dans les médias (entrevues, articles, communiqués de presse), et sur les réseaux sociaux (blogues, site Internet, Facebook, Twitter).

Ainsi, en contribuant, vous participez directement à défendre les générations futures, et en particulier les personnes vulnérables, menacées par l’euthanasie et le suicide assisté au Canada.

Merci d'avance pour votre soutien actif !