Vous trouverez ici toute l'actualité dans plusieurs pays où l'euthanasie et le suicide assisté sont discutés sans être légalisés.

22 juillet 2019 – Royaume-Uni

LE MINISTRE DE LA JUSTICE OUVRE LA PORTE AU SUICIDE ASSISTÉ

Alors que le gouvernement de Theresa May vit ses derniers jours, le ministre de la justice David Gauke a autorisé un « appel à témoin » concernant la loi sur l’euthanasie. Cette initiative pourrait être un premier pas vers la dépénalisation du suicide assisté, même si les députés demeurent très récalcitrants envers un changement en ce sens.


12 juillet 2019 – France

UN RETARD DANS LES SOINS PALLIATIFS

Malgré de récentes améliorations, à peine un Français sur deux aura accès à une expertise de soins palliatifs. De plus, la part de formation du curriculum français sur la gestion de la douleur est toujours inadéquate. Entretien avec le Dr Alain Derniaux, ancien vice-président de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP).


11 juillet 2019 – France

MORT DE VINCENT LAMBERT

Le jeudi 11 juillet, Vincent Lambert, 42 ans, est décédé des suites du retrait de son alimentation et de son alimentation. Fin malheureuse d’une saga judiciaire qui a alimenté pendant des années le débat sur la fin de vie en France.


5 juillet 2019 – Allemagne

LA COUR FÉDÉRALE APPUIE INDIRECTEMENT LE SUICIDE ASSISTÉ

La Cour fédérale allemande a tranché en faveur de deux médecins poursuivis pour n’avoir pas empêché la mort de leurs patientes. À Hambourg, deux amies de 81 et 85 ans, qui avaient décidé de mettre fin à leur vie en absorbant de fortes doses de médicaments, n’ont pas été ranimées par les médecins. Ce verdict affaiblit l’obligation du médecin de protéger la vie de ses patients.


28 juin 2019 – France

VINCENT LAMBERT : LA COUR DE CASSATION CASSE LE JUGEMENT DE LA COUR D’APPEL

Le vendredi 28 juin, la Cour de cassation a cassé la décision du 20 mai de la Cour d’appel de Paris, qui avait ordonné « la reprise de l’hydratation et de l’alimentation de Vincent Lambert ». Toutefois, les mesures conservatoires demandées par le Comité des droits des personnes handicapées de l’ONU demeurent en vigueur.

Les avocats des parents de Vincent Lambert ont annoncé qu’ils porteraient plainte pour « meurtre avec préméditation sur personne vulnérable » contre le médecin qui ordonnerait un arrêt des traitements du patient après l’arrêt de la Cour de cassation.


23 juin 2019 – Nouvelle-Zélande

1000 MÉDECINS SIGNENT UNE LETTRE CONTRE LE SUICIDE ASSISTÉ

Alors qu’un projet de loi légalisant le suicide assisté est actuellement à l’étude au Parlement, plus de 1000 médecins se sont prononcés contre cette pratique dans les pages d’un grand quotidien du pays. La lettre mentionne que toute forme d’euthanasie va à l’encontre de la profession médicale et représente un risque sérieux pour les plus vulnérables.


16 juin 2019 – France

LE TÉMOIGNAGE DE PERSONNES CÉRÉBROLÉSÉES

Comme Vincent Lambert, ils sont 1500 cérébrolésés en France. Le Figaro publie l’histoire touchante de trois d’entre eux.

Si vous n’êtes pas abonné au Figaro, cliquez ici


12 juin 2019 – Chine

UN PROGRAMME PILOTE DE SOINS PALLIATIFS SERA ÉTENDU À TOUT LE PAYS

Le programme pilote, créé en 2017 par la Commission Nationale de la Santé et déployé dans cinq villes et districts du pays, a été jugé « fructueux ». L’autorité de la Santé a annoncé le 10 juin dernier qu’elle allait étendre prochainement son programme de soins de fin de vie à l’ensemble du pays et faire des soins palliatifs « une priorité pour les personnes âgées ».


6 juin 2019 – Allemagne

PRISON À VIE POUR UN INFIRMER RECONNU COUPABLE DE 85 MEURTRES

Les crimes commis par Niels Högel, 42 ans, « dépassent l’entendement et toutes les limites connues », a déclaré le président du tribunalé. L’homme est reconnu coupable d’avoir tué ses victimes, âgées de 34 à 96 ans, par injection médicamenteuse dans les hôpitaux où il a travaillé entre 2000 et 2005.


21 mai 2019 – France

AFFAIRE VINCENT LAMBERT: LA COUR D’APPEL DE PARIS ORDONNE LA REPRISE DES TRAITEMENTS

La cour d’appel de Paris a ordonné lundi 20 mai la reprise des traitements de Vincent Lambert, répondant ainsi favorablement à la demande de ses parents. Ces derniers avaient déposé un recours visant à faire exécuter les recommandations du Comité des droits des personnes handicapées de l’ONU, qui demandait de surseoir à l’arrêt des soins, dans l’attente d’un examen du dossier sur le fond. 

La cour d’appel précise qu’elle “ordonne” le “maintien de l’alimentation et l’hydradation” de Vincent Lambert jusqu’à ce que le comité de l’ONU se prononce sur le fond de son dossier. 


17 mai 2019 – France

CENT JURISTES SIGNENT UNE TRIBUNE POUR SAUVER VINCENT LAMBERT

Ils sont magistrats, avocats, universitaires spécialistes du droit, notaires, et ils sont 93. Ils signent une tribune pour dénoncer la décision « la plus inhumaine que l’on puisse prendre », celle engagée par le médecin du CHU de Reims, et qui intervient à l’issue de nombreux recours, de suspendre l’alimentation et l’hydratation de Vincent Lambert. Ils ajoutent « rien ne peux justifier cette décision ».

Les juristes rappellent que « Vincent Lambert n’est pas en fin de vie », mais qu’il est « dans cette situation d’une dépendance absolue après un grave accident ».


2 mai 2019 – Royaume-Uni

CONSENTEMENT PRÉSUMÉ AU DON D’ORGANES ADOPTÉ

Le Royaume-Uni a récemment adopté le système du consentement présumé au don d’organes. La nouvelle loi, qui entrera en vigueur l’année prochaine, précise que les organes génitaux et le visage d’une personne décédée feront exception au consentement présumé, qui ne concernera que les greffes « de routine ».


16 avril 2019 – Italie

LES MÉDECINS INVITÉS PAR LEUR ORDRE À NE PAS PRATIQUER L’EUTHANASIE EN CAS DE DÉPÉNALISATION

Le président italien de la Fédération Nationale de l’Ordre des médecins chirurgiens et dentistes estime que, même si le Parlement Italien légalise un jour l’euthanasie, aucun médecin de devra la pratiquer, puisque le code de déontologie médicale mentionne clairement que « le médecin, même à la demande du patient, ne doit ni effectuer ni promouvoir de traitement visant à provoquer la mort ».


11 avril 2019 – France

EUTHANASIE: NICOLAS BONNEMAISON DÉFINITIVEMENT RADIÉ DE L’ORDRE DES MÉDECINS

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé jeudi 11 avril irrecevable une requête du docteur Nicolas Bonnemaison, condamné en 2015 à deux ans de prison avec sursis pour avoir donné la mort à une patiente et qui contestait sa radiation de l’Ordre des médecins.


5 avril 2019 – Espagne

LE DÉBAT SUR L’EUTHANASIE RELANCÉ EN ESPAGNE

L’arrestation puis la remise en liberté d’un Espagnol assumant pleinement d’avoir aidé à mourir sa femme qui était malade depuis trente ans a relancé jeudi le débat sur l’euthanasie, illégale dans le pays, à moins d’un mois des élections.


3 avril 2019 – Nouvelle-Zélande

SOIGNANTS ET CITOYENS S’OPPOSENT EN MASSE À L’EUTHANASIE

38 000 Néo-Zélandais ont remis leurs observations sur le projet de loi au Comité restreint de la Justice. Après examen, Care Alliance a rendu un rapport détaillé sur leur contenu. Il ressort que 91,8% des participants sont opposés à cette dépénalisation. Parmi le personnel médical ayant rédigé des soumissions, ce sont 93,5% qui y sont également totalement hostiles.


22 mars 2019 – Royaume-Uni

LE COLLÈGE ROYAL DES MÉDECINS DU ROYAUME-UNI ADOPTE UNE POSITION « NEUTRE » SUR LE SUICIDE ASSISTÉ

Le collège royal des médecins, ayant échoué à recueillir une majorité de 60% de médecins engagés contre le suicide assisté, a abandonné son opposition à cette pratique, pour adopter une position neutre sur la question.

En effet, une enquête menée auprès de près de 7000 médecins anglais montre que 43,4%  d’entre eux souhaitent que le collège royal des médecins s’oppose à un quelconque changement de la loi quand 31,6% demande qu’il soutienne le suicide assisté, contre 24,6% en 2014.


8 mars 2019 – France

RÉPONSE DU MINISTRE DE LA SANTÉ À ANNE RATIER, LA FEMME QUI A RÉVÉLÉ AVOIR TUÉ SON FILS HANDICAPPÉ : « RIEN NE JUSTIFIE QU’ON PUISSE DONNER LA MORT À UN ENFANT. »

Il y a quelques temps, une femme française a fait les manchettes en France. Celle-ci a révélé qu’elle a tuer son enfant lourdement handicapé, justifiant son geste. Comme les événements se sont passés il y a plus de trente ans, elle n’encourt aucune procédure judiciaire. 


8 mars 2019 – France

DÉNONCIATION PUBLIQUE DES LOBBIES ET TECHNIQUES MÉDIATIQUES QUI FONT LA PROMOTION DE L’EUTHANASIE

Un grand mouvement en France, soutenu par des penseurs et des intellectuels, a surgi afin de dénoncer l’instrumentalisation des médias dans la promotion de l’euthanasie. On y met notamment à jour les biais et les techniques utilisées servant à corrompre le débat public. 

Pour lire les dénonciations publiques sur les promotions publiques de l’euthanasie, cliquez ici et ici.


21 février 2019 – Allemagne

SUICIDE ASSISTÉ EN ALLEMAGNE: UNE DÉCISION DE JUSTICE INAPPLIQUÉE

En Allemagne, un rapport vient de confirmer l’opposition du ministre de la santé allemand, Jens Spahn, à l’application d’une décision de justice de 2017 autorisant la fourniture de produit létal aux personnes en phase terminale dans certaines conditions.


14 février 2019 – France

LES FRANÇAIS PASSENT LES FRONTIÈRES POUR ACCÉDER AU DROIT À MOURIR

Alors que le sujet très délicat de l’euthanasie refait surface en France avec une enquête sur 33 décès suspects dans une maison de retraite, les Français continuent de traverser les frontières européennes pour avoir le droit de mourir.


12 juillet 2018 – France

LE CONSEIL D’ÉTAT DIT NON À L’EUTHANASIE

La loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie, adoptée en 2016 «dans un large consensus» et «au terme d’un débat approfondi», est encore trop récente pour être révisée.


4 janvier 2018 – France

UNE TROISIÈME PROPOSITION DE LOI POUR LÉGALISER L’EUTHANASIE

Après avoir réclamé un groupe de travail sur l’euthanasie au détour de la mission flash sur les EHPAD, la député Caroline Fiat du groupe la France insoumise a déposé un amendement visant à évaluer le recours à l’aide médicale à mourir par des français à l’étranger lors des discussions autour du projet de loi de financement de la sécurité sociale. Ces tentatives ayant échoué, elle vient de déposer ce 20 décembre une proposition de loi « relative à l’euthanasie et au suicide assistée ».


18 juillet 2017 – Royaume-Uni

UN ANGLAIS EN PHASE TERMINALE REVENDIQUE LE DROIT AU SUICIDE ASSISTÉ

Diagnostiqué en 2014, Noel Conway, 67 ans, est atteint d’une maladie neuronale dégénérative au stade terminal. Il a réclamé à l’Etat anglais le droit de recourir à un suicide assisté.


8 mars 2017 – Allemagne

L’ALLEMAGNE AUTORISE L’ACHAT DE SUBSTANCES LÉTALES EN VUE DU SUICIDE ASSISTÉ

Le tribunal administratif fédéral de Leipzig a estimé que, dans certaines circonstances extrêmes, les personnes devaient légalement avoir accès au substances susceptibles pour mettre fin à leur vie.


25 novembre 2016 – France

MARSEILLE : LA FILLETTE DANS LE COMA QUE LES MÉDECINS VOULAIENT “DÉBRANCHER” SE RÉVEILLE

À Marseille, la petite fille d’un an, plongée dans un coma artificiel et sous assistance respiratoire à la suite d’un virus foudroyant, se serait réveillée, selon son père.


24 novembre 2016 – Australie

LE VICE-PRÉSIDENT D’EXIT ATTAQUÉ EN JUSTICE POUR “INCITATION AU SUICIDE”

Pierre Beck, le vice-président d’Exit, est doublement attaqué en justice. Après une première plainte déposée pour « omission de prêter secours », il fait aujourd’hui l’objet d’un complément de plainte pour « incitation au suicide ».