Conseil d’administration


 

Dr Patrick Vinay

Président

Le Dr Patrick Vinay est détenteur d’un B.A. et d’un diplôme M.D. de l’Université de Montréal. Il est aussi détenteur d’un certificat en néphrologie et d’un Ph.D. en sciences cliniques (biochimie). Après un stage postdoctoral de deux ans à l’Université d’Oxford avec le professeur Hans Krebs, prix Nobel de médecine, il devient chercheur de carrière de l’Université de Montréal à l’Hôtel-Dieu de Montréal.

Il rejoint ensuite le Groupe de recherche membranaire du Département de physiologie, puis agit à titre de Professeur titulaire du Département de médecine tout en poursuivant ses activités de recherche fondamentale et clinique au sein du service de néphrologie de l’Hôpital Notre-Dame. Depuis 2004, il consacre ses activités cliniques et académiques à la médecine palliative.

Au cours de ses 40 ans de carrière, le Dr Vinay a publié plus de 200 articles et ouvrages scientifiques portant principalement sur des sujets relevant de la néphrologie et du métabolisme du rein. Excellent administrateur, il a été Président du Fonds de la recherche en santé du Québec, Chef du Département de médecine de l’Hôpital Notre-Dame et Doyen de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal durant deux mandats.

Il est actif au sein de la francophonie auprès du Conseil Scientifique de l’Agence Universitaire de la Francophonie et a été Président de la Conférence internationale des facultés de médecine d’expression française. Il est membre de la Société Royale du Canada et chevalier de l’Ordre des palmes académiques de France.

Mme Odile Marcotte

Secrétaire-trésorière

Mme Odile Marcotte est directrice adjointe du Centre de recherches mathématiques, un centre interuniversitaire situé à l’Université de Montréal. Elle est détentrice d’un doctorat en recherche opérationnelle de l’Université Cornell (Ithaca, New York).

Depuis 30 ans, elle poursuit une carrière de professeure universitaire. Elle a œuvré à l’Université de Sherbrooke, puis au Département de mathématiques et d’informatique, ainsi qu’au Département d’informatique de l’Université du Québec à Montréal où elle est toujours professeure associée. Mme Marcotte a choisi de joindre le réseau Vivre dans la Dignité afin de participer au débat sur les soins palliatifs et l’euthanasie, un débat crucial pour l’avenir du Québec.

M. Alex King

Administrateur

Alex King est détenteur d’un MBA de la Edinburgh Business School et d’un diplôme d’études supérieures en français du Chartered Institute of Linguists.

Il a eu une carrière de plus de 20 ans dans la collecte de fonds dans le secteur des organismes à but non lucratif au Royaume-Uni et au Canada. Depuis 2008, Alex est directeur de l’avancement pour la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, où il est responsable de la collecte de fonds et des relations avec les anciens élèves, dirigeant une équipe de 8 employés. Il est également membre du Comité exécutif de la Faculté de gestion Desautels.

Dre Paola Diadori

Administrateur

Paola Diadori a obtenu une maîtrise en neurophysiologie à l’Université McGill (1986) avant de compléter une formation en médecine à l’Université Laval (1987). Elle détient également une spécialisation en neurologie pédiatrique obtenue à l’Université de Calgary (1992) et une spécialisation en épilepsie pédiatrique et en électrophysiologie clinique de l’Université de Calgary (1994). En plus d’une maîtrise en Bioéthique de l’Université de Leuven (2005), elle est également détentrice d’une maîtrise en évaluation des technologies de la santé (Ulysse) de la Faculté des études supérieures et post-doctorales de l’Université de Montréal (2016)

De 1995 à 1999, elle a été professeure adjoint de clinique en neurologie pédiatrique au Alberta Children’s Hospital à Calgary.  Depuis, elle est professeure agrégée de clinique en neurologie pédiatrique au CHU Sainte-Justine avec comme expertise l’épilepsie chez l’enfant et l’électrophysiologie clinique. Directrice du programme d’enseignement en neurologie pédiatrique de 2002 à 2012, elle a également été membre et vice-présidente du comité d’éthique du CHUS Ste-Justine (2004-2012), du Comité de discipline (2012-2014), puis membre et présidente du sous-comité qualité de l’acte depuis 2013.

Dre Catherine Ferrier

Administrateur

Catherine Ferrier a étudié la médecine et a complété une résidence en médecine familiale à l’Université McGill. Elle travaille à la Division de gériatrie de l’Hôpital général de Montréal depuis 30 ans. Elle a aussi de l’expérience en médecine familiale de première ligne à Ville St-Pierre. Son travail actuel est à la clinique externe de gériatrie, où elle voit des patients souffrant de troubles reliés à l’âge avancé, surtout la démence, et où elle dirige la clinique d’évaluation de l’aptitude. Elle est Professeur adjointe de médecine familiale à l’Université McGill et fait de l’enseignement clinique auprès des étudiants en médecine. Elle s’intéresse depuis longtemps à la bioéthique et surtout à la protection des personnes âgées vulnérables. Depuis l’an 2000, elle dirige un groupe de discussion sur la bioéthique pour les professionnels de la santé.

Marie Bourque

Administrateur

Marie Bourque est enseignante de formation. Passionnée par la jeunesse et la formation de la personne, elle s’est grandement impliquée dans les milieux de l’éducation depuis de nombreuses années. Elle a toujours eu à cœur la promotion et la défense des droits des parents, premiers et principaux éducateurs de leurs enfants. Épouse du docteur André Bourque (décédé en décembre 2012), qui fut co-fondateur du réseau citoyen Vivre dans la Dignité et du Collectif des médecins contre l’euthanasie, elle est aussi mère et grand-maman de plusieurs petits-enfants.

Coordination


 

M. Jasmin Lemieux-Lefebvre

Coordonnateur

Bachelier en communication publique, il termine ses études à l’Université Laval en 1999 avec des stages au Musée de la Civilisation (Québec) et à la Chambre de commerce d’Île-de-France (Versailles). Jasmin débute sa carrière à l’agence de communication QuébéComm, comme chargé de projet pour de multiples clients et responsable des communications du Festival d’humour de Québec (maintenant connu sous le nom de ComediHa). Il représente le Canada au sein du programme de jeunes leaders internationaux organisé par le gouvernement japonais, le « Bateau pour les jeunes du monde », en 2002. Après 7 ans à Toronto (Journée mondiale de jeunesse, Télévision Sel + Lumière), il retourne à Québec comme directeur des communications de l’Archidiocèse de Québec. Durant cette période, il se fait connaître médiatiquement comme une figure de dialogue. Jasmin s’intéresse aux enjeux liés à la fin de vie en appuyant bénévolement, au fil des ans, le Rassemblement québécois contre l’euthanasie et le Collectif de médecins contre l’euthanasie. L’accompagnement de deux de ses grands-parents en fin de vie (avec présence d’un cancer pour son grand-père maternel et de l’Alzheimer pour sa grand-mère paternelle), demeure des moments-phares qui l’invitent à promouvoir des soins palliatifs de qualité pour toutes et tous.