Vous trouverez ici toute l'information nécessaire pour mieux comprendre les enjeux concernant le suicide assisté dans l'État de la Californie, aux États-Unis.

9 avril 2019   2/3 DES HÔPITAUX REFUSENT D’APPLIQUER LA LOI AUTORISANT LE SUICIDE MÉDICALEMENT ASSISTÉ

Une enquête a été mené auprès de 270 hôpitaux californiens, sur une période allant de septembre 2017 à mars 2018. La question portait sur l’application de la loi EOLOA (End Of Life Option Act), en vigueur depuis le 9 juin 2016, qui permet aux adultes vivant en Californie de demander une ordonnance pour des médicaments létaux s’ils sont en phase terminale. Les résultats de l’enquête indiquent que 164 hôpitaux, soit 61 %, interdisent aux médecins de rédiger des ordonnances de fin de vie « et interdisent aux médecins affiliés d’aider les patients à les obtenir », alors que 106 hôpitaux seulement, soit 39 %, les y autorisent.


29 juin 2017   111 SUICIDES ASSISTÉS EN 6 MOIS

Le département de la santé publique en Californie a publié cette semaine son rapport annuel sur la fin de vie.


14 juin 2017   UN MÉDECIN ACCUSÉ D’AVOIR TUÉ UN ENFANT POUR PRÉLEVER SES ORGANES

En Californie, 4 ans après les faits, un médecin est accusé d’avoir tué un enfant pour récupérer ses organes. Le 12 juin dernier, une enquête a été ouverte.


12 juin 2017   UN AN APRÈS LA LÉGALISATION DE L’AIDE MÉDICALE À MOURIR, PLUS DE 500 PRESCRIPTIONS

Une étude menée par Compassion and Choices un an après la légalisation du suicide assisté, a mis en évidence que plus de 500 personnes avaient obtenu une prescription de médicaments pour se donner la mort en Californie.


21 octobre 2016   LA LOI SUR LE SUICIDE ASSISTÉ PROFITE AUX COMPAGNIES D’ASSURANCE

En Californie, Stephanie Packer, mère de quatre enfants atteinte de sclérodermie en phase terminale, explique que sa compagnie d’assurance avait initialement accepté de prendre en charge le traitement de chimiothérapie recommandé par les médecins qui la suivent.


13  août 2016   UNE CALIFORNIENNE ORGANISE UNE FÊTE POUR SON SUICIDE ASSISTÉ

Début juillet, les amis de Betsy Davis ont reçu une invitation déconcertante pour une fête devant durer deux jours. Betsy, 41 ans, souffrait depuis 2013 d’une sclérose latérale amyotrophique qui ne lui a laissé aucune chance. L’Américaine a décidé de soigner son départ en conviant ceux qu’elle aimait à une grande cérémonie d’adieu.

En construction

En construction

En construction