Comme vous le savez, notre organisme est sans affiliation politique, ce qui signifie que nous ne cherchons pas à faire la promotion ou à endosser un parti politique en particulier. 

Cependant, pour mieux comprendre certains enjeux liés à la question de l'accès aux soins de santé durant cette période électorale, une revue de presse hebdomadaire vous informera des principales déclarations et promesses des quatre grands partis politiques, ainsi que des enjeux soulevés dans les médias.

Nous laissons donc à chaque personne le soin d'analyser les engagements pris pendant la campagne en considérant les coûts qui y sont associés ainsi que leur faisabilité, et en réfléchissant également aux promesses faites dans d'autres dossiers.

 

ENJEUX POLITIQUES CONCERNANT LA SANTÉ

Débat des chefs ce jeudi 13 septembre à 20h00. Le débat est organisé par Radio-Canada et animé par Patrice Roy.  Dans l’espoir de joindre un vaste auditoire, le débat, produit par Radio-Canada, sera diffusé sur ICI Radio-Canada Télé et ICI RDI, à Télé-Québec et à V, sur Radio-Canada.ca, LaPresse +, Noovo.ca, La Presse canadienne et les plateformes numériques des journaux Le Devoir, Métro et Les Affaires ainsi que le Huffington Post.

- Débat sur la santé le 5 septembre prochain entre les représentants en santé des quatre principaux partis du Québec au sujet de la surcharge de travail, d'une loi sur les ratios professionnelles en soins/patient-e-s, des femmes et du travail invisible, et de l'accès à la première ligne. L'événement sera diffusé en direct sur le Web.

- La santé serait la principale source d'inquiétude des Québécois selon la boussole électorale de 2018.

- Beaucoup de partis de l'opposition déclarent qu'ils reviendront sur l'entente faite avec les médecins par le gouvernement libéral. Mais est-ce aussi facile? Lisez cet article pour en apprendre davantage.

 

PROMESSES & ENGAGEMENTS DES PARTIS (par ordre alphabétique)

Coalition Avenir Québec

Voir ici les orientations de la CAQ en matière de santé.

Entrevue à l'émission 24/60 avec Mme Danielle McCann, candidate de la CAQ et ministre pressentie pour le poste au ministère de la Santé si le parti est porté au pouvoir (l’entrevue débute à 20m30).

- La CAQ promet d'injecter 22 millions $ au programme du Supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels (SEHNSE) pour que davantage de familles puissent en bénéficier.

- La CAQ promet de donner plus de ressources aux proches aidants. Le parti propose comme mesures concrètes d’augmenter le crédit d’impôt offert à 2500 $ (contre 1176$ actuellement); d’appuyer la construction de 20 maisons Gilles-Carle et de créer un « Observatoire pour les proches aidants ». Selon la CAQ, l'ensemble de ces engagements coûtera 93 millions $.

La CAQ veut un médecin de famille pour tous les Québécois d’ici quatre ans, et promet que chacun pourra le consulter dans un délai maximal de 36 heures. La CAQ précise que « consulter » comprend aussi les rendez-vous téléphoniques.

- La CAQ promet d’étendre à la région de la Capitale-Nationale le projet-pilote d'accès gratuit aux cliniques privées pour soins chirurgicaux.

La CAQ propose de remplacer les CHSLD par des maisons pour aînés. Elle compte construire 30 maisons dans un premier mandat afin de pallier aux 2600 places manquantes dans les CHSLD. Le montant total de cette mesure est évalué à 20 milliards $ d'ici 2038.

- La candidate de la CAQ, Mme Danielle McCann, ex-PDG de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, est pressentie pour être la ministre de la santé si le parti est porté au pouvoir.

- La CAQ présente la candidate Sophie Chiasson pour la circonscription de l’Acadie à Montréal. Ces dernières années, elle a notamment travaillé auprès des aînés et en soins palliatifs.

- La CAQ s’engage à régler les problèmes d’accès aux soins de santé au Kamouraska.

- La CAQ promet un nouvel hôpital d’au moins 170 lits en Outaouais

 

Parti Libéral du Québec

Consultez ici les engagements du PLQ en matière de santé.

- Consultez cet article qui résume les principales promesses du PLQ en matière de santé.

Entrevue avec Mme Gertrude Bourdon à l'émission 24/60, candidate pressentie au Parti Libéral pour le ministère de la Santé.

- Le PLQ s’engage à créer un programme d’aide intermédiaire pour les parents dont les enfants sont atteints d’un handicap nécessitant des soins importants. Le programme offrirait 3600$ par année. Le parti propose aussi de donner un revenu de base plus grand que celui de l’Aide sociale aux enfants handicapés atteignant 18 ans. Finalement, les Libéraux veulent ajouter 1000 places de plus en centre de jour et 2000 places de répit. La mesure est évaluée à 70 millions $ par année.

Les libéraux s'engagent à ouvrir 1500 nouvelles places en CHSLD, dont 500 pour les moins de 65 ans. Cet engagement nécessitera un investissement de 525 millions $ pour construire les nouvelles places, et 132 millions $ par an à terme pour les coûts d'exploitation.

M. Couillard réaffirme le projet des Libéraux sur les super-cliniques en promettant 25 super-cliniques supplémentaires.

- Mme Bourdon, PDG du CHU de Québec, deviendrait ministre de la Santé si le Parti Libéral est réélu. Le Dr Gaétan Barrette obtiendrait le Conseil du Trésor.

- Si le PLQ est réélu, Mme Bourdon promet qu'il n'y aura pas de nouvelle réforme de la santé.

 

Parti Québécois

Cliquez ici pour connaître le programme du PQ en matière de santé et de service sociaux

Entrevue à l’émission 24/60  avec Diane Lamarre, porte-parole du PQ en matière de santé.

Le PQ réitère sa promesse de climatiser tous les CHSLD, et ce d’ici l’été 2019, une mesure estimée à 100 millions $. Le parti veut aussi investir 200 millions $ de plus aux sommes déjà allouées pour rénover les CHSLD. Parmi ses autres promesses, la formation politique indique son intention d'instaurer un crédit d'impôt « solidarité aînés ». Il pourrait atteindre 350 $ pour les personnes âgées dont le revenu est de moins de 35 000 $ par année. Le Parti Québécois évalue cette mesure à 358 millions $ par année.

Le PQ promet de climatiser tous les établissements de santé du Québec en seulement un an.

Le PQ s’engage à redresser le système de santé québécois en douze mois s’il est élu.

 

Québec Solidaire

Consultez ici les engagements de Québec Solidaire en matière de santé.

QS propose de réduire la rémunération des médecins spécialistes de 12% dans les 100 premiers jours de mandat. Selon le parti, cette mesure permettrait d'épargner 925 millions $.