11 janvier 2019   À QUAND « L’AIDE MÉDICALE À MOURIR » POUR LES PERSONNES ATTEINTES D’UN TROUBLE MENTAL

Les personnes atteintes d’un trouble mental, comme une dépression réfractaire au traitement, devraient avoir accès à l’euthanasie si tel est leur souhait, selon des chercheurs de l’UdeM.

Leur thèse: «Prévenir le suicide chez les personnes aux prises avec un trouble mental persistant et réfractaire au traitement est une obligation éthique. Et leur donner accès à l’aide médicale à mourir constitue aussi une obligation éthique.»

 

10 janvier 2019   LEGAULT COMPTE ÉLARGIR « L’AIDE MÉDICALE À MOURIR »

Le premier ministre François Legault confirme que son gouvernement se penchera sur l’élargissement de l’admissibilité à l’euthanasie, au moment où deux Québécois se battent en cour pour y avoir accès. En savoir plus

 

9 janvier 2019   JEAN TRUCHON IMPLORE LA JUGE DE LE LAISSER MOURIR DIGNEMENT

Jean Truchon, ce patient paralysé et atteint de multiples pathologies à qui l’on refuse l’accès à l’euthanasie, est venu implorer mardi la juge de la Cour supérieure de comprendre son enfer et pourquoi « il est impensable pour [lui] de continuer [sa vie] dans ses conditions ». Il conteste, avec une autre requérante, Mme Nicole Gladu, les articles des lois fédérale et provinciale exigeant d’être « en fin de vie » ou que la mort naturelle soit « raisonnablement prévisible » pour être admissible à l’aide à mourir. En savoir plus

 

17 septembre 2018   ALZHEIMER: LA CAQ OUVERTE À ÉLARGIR « L’AIDE MÉDICAL À MOURIR »

Un gouvernement caquiste tiendrait des consultations publiques sur un « élargissement possible » de l’euthanasie aux personnes inaptes. Ce sont les candidats Marguerite Blais et François Bonnardel qui en ont fait l’annonce lundi. Voir le communiqué de la CAQ

Vous trouverez ici les informations concernant le projet d’expansion de la loi canadienne sur l’euthanasie.

Une question éthique d’actualité: pouvons-nous rationnellement désirer notre mort? Ou bien le suicide est-il toujours un coup de tête?

 

Décembre 2017   FATIGUE DE VIVRE, VIE COMPLÈTE OU ANHÉDONIE?

Le débat aux Pays-Bas quant à savoir s’il faut avaliser dans le cadre légal actuel, l’euthanasie des personnes âgées qui ont le sentiment d’une « vie complète », ou qui sont fatiguées de vivre, même si elles ne sont pas malades, a commencé il y a deux ans.