30 juillet 2019 – Un nouveau sondage révèle que la plupart des Canadiens croient que la planification préalable des soins est importante, mais que peu de gens l’ont faite.

En effet, huit Canadiens sur dix ont réfléchi aux soins de fin de vie, mais moins d’un sur cinq a préparé un plan préalable de soins.

24 juillet 2019 – Martin Gascon et son collègue, Denis Dalrymple, ont décidé de mettre sur pied un projet communautaire qui permettra de faire vivre à des patients en fin de vie leurs souhaits les plus chers. Ils s’appuient sur une initiative australienne similaire.

11 juillet 2019 – Les données de Shared Health Manitoba, un organisme qui rassemble des experts cliniques de toute la province, montrent une augmentation des demandes d’aide médicale à mourir en 2019.

17 juin 2019 – Le gouvernement canadien dévoile une stratégie nationale sur la démence, axée sur la prévention, le soutien aux proches aidants et la recherche de traitements.

Selon les statistiques fédérales, une forme de démence a été diagnostiquée chez plus de 419 000 personnes âgées au Canada. Elles dépendent en moyenne de 26 heures par semaine d’aide de parents et d’amis.

17 juin 2019 – La région de Moncton devrait accueillir d’ici la fin de l’année prochaine un hospice de 10 lits qui accueillera des personnes en fin de vie de tout le sud-est du Nouveau-Brunswick. L’organisme Hospice Sud-Est Nouveau-Brunswick (Hospice SENB) a lancé lundi matin une campagne de financement pour la construction de ce centre.

12 juin 2019 – Le rapport suggère que le régime national soit financé au niveau fédéral mais qu’il soit administré par les provinces et les territoires.

Son auteur, l’ex-ministre provincial ontarien Eric Hoskins, estime à 15 milliards les coûts supplémentaires associés à pareil régime. Toutefois, un régime national, selon lui, ferait économiser 5 milliards par année aux contribuables canadiens.

15 mai 2019 – Dans une décision unanime rendue publique mercredi, un comité de trois juges de la Cour d’appel a rejeté la requête visant à infirmer une décision de première instance. 

Le plus haut tribunal de l’Ontario a statué que les médecins qui auraient des problèmes de conscience avec certains actes professionnels devaient alors diriger eux-mêmes leurs patients vers un collègue plus volontaire.

Lire aussi  Médecine: les objecteurs de conscience songent à la Cour Suprême du Canada après leur défaite

10 mai 2019 – L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé un financement de plus de 4,5 millions de dollars pour trois projets de soins palliatifs.

Ces investissements, qui proviennent du Programme de contributions pour les politiques en matière de soins de santé, renforceront les soins palliatifs au Canada en améliorant l’accès aux soins à domicile et aux soins communautaires pour les Canadiens qui ont des maladies graves et potentiellement mortelles.

7 mai 2019 – Grand sympathisant de Vivre dans la Dignité, Jean Vanier « s’est éteint tranquillement, entouré de quelques proches » à l’âge de 90 ans, à Paris.

26 avril 2019 – Phil Robinson, un homme de 91 ans, apprend qu’il a le cancer, puis découvre qu’il s’agit d’une erreur.  Il demande alors de parler à l’équipe de l’hôpital qui s’occupe des euthanasies. Comme il fallait un diagnostic définitif de cancer pour pouvoir bénéficier de l’aide médicale à mourir, M. Robinson a opté pour une dernière radiographie.

« Mon médecin est revenu et il a dit qu’il y avait un petit problème. On avait fait une erreur et je n’avais pas de cancer », se souvient-il.

25 avril 2019 – Selon les données connues, il y a eu au moins 2 614 décès attribuables à l’euthanasie au Canada entre le 1er janvier et le 31 octobre 2018.

Les décès attribuables à l’euthanasie ont représenté environ 1.12 % de tous les décès au Canada pendant cette période. Parmi ces décès, le cancer était le problème médical sous-jacent le plus fréquemment cité, présent dans environ 64 % de tous les cas de décès attribuables à l’euthanasie. 

Lire le rapport

13 avril 2019 – L’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse a adopté vendredi à l’unanimité une loi qui suppose le consentement au don d’organes, une première législation de ce genre en Amérique du Nord. Quand la loi entrera en vigueur dans 12 à 18 mois, tous les adultes de la Nouvelle-Écosse seront considérés comme des donneurs d’organes potentiels, à moins qu’ils ne mentionnent leur refus.

12 avril 2019 – Mme Devandas Aguilar de l’ONU est venu rencontrer le gouvernement canadien du 2 au 12 avril dernier. Dans son rapport d’observation, la rapporteuse note:

« Je suis extrêmement préoccupée par la mise en œuvre de la législation sur l’aide médicale à mourir dans une perspective de handicap. On m’a informée qu’il n’y a pas de protocole en place pour démontrer que les personnes handicapées ont reçu des solutions de rechange viables lorsqu’elles sont admissibles à l’aide médicale à mourir.

J’ai également reçu des plaintes inquiétantes concernant des personnes handicapées dans des institutions qui subissent des pressions pour obtenir de l’aide médicale à mourir, et des praticiens qui ne signalent pas officiellement les cas impliquant des personnes handicapées. J’exhorte le gouvernement fédéral à enquêter sur ces plaintes et à mettre en place des mesures de protection adéquates pour veiller à ce que les personnes handicapées ne demandent pas d’aide médicale à mourir simplement parce qu’il n’existe pas de solutions de rechange communautaires et de soins palliatifs. » 

3 avril 2019 – L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé la création du Groupe de travail canadien sur la douleur.

Celui-ci aidera le gouvernement du Canada à faire tomber les barrières qui pourraient empêcher ceux qui souffrent de douleur chronique d’obtenir les services de santé dont ils ont besoin.

25 mars 2019 – À Toronto, la fille d’un patient de l’Hôpital Sunnybrook reproche à deux médecins de ne pas être intervenus lorsqu’il a succombé à un arrêt cardiaque, il y a dix ans. 

Les deux médecins, maintiennent qu’ils n’auraient fait que prolonger les souffrances du patient s’ils étaient intervenus. la fille de Douglas DeGuerre, Joy Wawrzyniak, allègue que les médecins n’ont pas suivi les souhaits de la famille et du patient de poursuivre les traitements, et qu’ils ont donc été négligents.

9 mars 2019 – Le Palliative Education and Care for the Homeless (PEACH) à Toronto (Éducation palliative et prise en charge des itinérants) prend soin des itinérants, leur administrant les soins palliatifs dont ils ont besoin.

8 mars 2019 – Selon un rapport des Services de santé d’Alberta, il y aurait eu 69 euthanasies en 2016, 205 en 2017 et 307 en 2018, une augmentation de 50%. 

20 février 2019 – Le procureur général du Canada a amorcé sa défense de la Loi fédérale sur « l’aide médicale à mourir » en rappelant les raisons qui ont amené le gouvernement à instaurer le critère de « mort naturelle raisonnablement prévisible » pour avoir droit à cette procédure.

6 février 2019 – Le programme HELP est une initiative communautaire de travail sur le terrain ayant pour but de supporter les personnes âgées, fragiles, atteintes d’une maladie chronique et/ou limitante pour leur permettre de vivre chez eux ou dans la communauté aussi longtemps que possible. Conceptualisé dans l’optique de créer une culture de fin de vie visant la collaboration, ce programme se concentrera sur les points suivants: le renforcement familiale, les capacités communautaires et organisationnelles tout en améliorant et en renforçant les liens entre les services de santé, les programmes communautaires, de voisinage et d communauté élargie. 

En savoir plus

21 janvier 2019 – Des associations chrétiennes de médecins affirment qu’il existe d’autres options que l’orientation d’un patient pour permettre à leurs objecteurs de conscience de se soustraire à deux directives de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario qui sont contraires à leurs convictions morales ou religieuses. Ces associations en appellent devant le plus haut tribunal de la province d’une décision d’un tribunal inférieur qui a conclu en 2017 qu’il est justifié de brimer la charte des droits et libertés pour offrir un accès équitable à des services de santé.

21 janvier 2019 – Article de Georgia Vrakas, psychologue et psychoéducatrice, professeure agrégée au Département de psychoéducationde l’UQTR, sur la question de l’euthanasie pour les personnes atteintes d’une déficience aui niveau mental. 

18 janvier 2019 – Lire la rétractation politique du ministre qui mentionne que, finalement, il ne rouvrira pas le dossier de l’euthanasie de sitôt. 

17 janvier 2019 – Le nouveau ministre fédéral de la Justice, David Lametti, se dit ouvert à entendre les propositions visant à garantir aux Canadiens gravement malades qu’ils ne seront pas obligés de mettre fin à leurs jours prématurément par crainte de perdre les fonctions cognitives requises pour obtenir l’aide médicale à mourir.

17 janvier 2019 – Lettre de Karen Hetherington et de Geneviève Fecteau, respectivement présidente et directrice générale de l’Association canadienne pour la santé mentale – Division de Québec et filiale de Montréal, en réponse au texte « L’aide médicale à mourir réclamée pour certains patients atteints de troubles mentaux ».

16 janvier 2019 – Le gouvernement fédéral a reçu un rapport d’experts mercredi pour l’aider dans l’élaboration de sa stratégie pancanadienne sur la démence, devenue nécessaire pour préparer les systèmes de santé du pays à cette maladie, qui risque de se propager davantage avec le vieillissement de la population, selon le président du groupe d’experts consultés, le docteur Howard Bergman.