14 août 2019 – Québec veut trouver le moyen d’embaucher pas moins de 30 000 préposés aux bénéficiaires d’ici 5 ans pour répondre à la demande croissante, dans un contexte de vieillissement accéléré de la population.

La pénurie ne fera que s’accentuer avec le départ à la retraite d’une proportion importante de préposés âgés, soit au moins 15% du total au cours des prochaines années, selon les prévisions du gouvernement.

31 juillet 2019 – De récents textes parus dans La Presse font réagir des intervenants de différentes sources concernant l’aide médicale à mourir dans les maisons de soins palliatifs au Québec.

L’Alliance des maisons de soins palliatifs du Québec tient, avec ce texte, à préciser quelques notions qu’elle considère comme essentielles.

21 juillet 2019 – Retour au travail pour les employés de neuf résidences privées pour aînés, après une semaine de grève. Le Syndicat des employés de service (SQEES-FTQ) n’exclut pas la possibilité d’une grève générale illimitée cet automne.

Parmi les demandes, un salaire horaire de 15$ et une augmentation de 1$ par année pour les 3 prochaines années. On estime le salaire moyen dans les résidences privées à 13,50$ de l’heure.

15 juillet 2019 – M. Gamache a œuvré comme directeur général de la Maison Marie-Élisabeth de décembre 2011 à février 2019.

Connu pour son altruisme, il a contribué à instaurer une culture de confiance et d’amitié parmi la cinquantaine d’employés et les deux cents bénévoles en place.

14 juillet 2019 – Les quelque 1000 syndiqués de dix résidences privées pour personnes âgées ont mis dimanche leur menace à exécution en déclenchant une grève.

Les travailleurs réclament de meilleures conditions de travail, dont un taux horaire de 15 dollars.

7 juillet 2019 – Retour au travail pour les employés de neuf résidences privées pour aînés, après une semaine de grève. Le Syndicat des employés de service (SQEES-FTQ) n’exclut pas la possibilité d’une grève générale illimitée cet automne.

Parmi les demandes, un salaire horaire de 15$ et une augmentation de 1$ par année pour les 3 prochaines années. On estime le salaire moyen dans les résidences privées à 13,50$ de l’heure.

25 juin 2019 – Le projet, qui recevra du gouvernement 400 000 $ sur deux ans, et fondé sur l’idée de « communauté bienveillante », permettra notamment de former des employés de divers commerces sur la façon d’interagir avec des personnes âgées qui semblent confuses ou vulnérables.

10 juin 2019 – Selon des documents qu’a obtenus La Presse, le comité « d’experts » mandaté par Québec recommandera au gouvernement de permettre d’abréger les souffrances « des personnes devenues inaptes à consentir à leurs soins, lorsqu’elles ont préalablement exprimé leur volonté en ce sens ».

Des fuites qui laissent présager un assouplissement inquiétant des critères actuels de la Loi concernant les soins de fin de vie.

3 juin 2019 – Un soutien financier de 1,3 million est octroyé à la fondation Avancement de la gérontologie et de la gériatrie sociale (AGES) afin de lutter contre l’isolement des aînés. Trois projets pilotes devraient voir le jour dans trois régions du Québec.

Environ 50 % des gens de plus de 80 ans disent se sentir seuls. Les hommes âgés de plus de 80 ans présentent le taux de suicide le plus élevé de tous les groupes d’âge, selon la ministre Marguerite Blais, qui a fait l’annonce pour le gouvernement.

29 mai 2019 – Si l’on se fie aux déclarations du gouvernement Legault, la question n’est pas de savoir si, mais plutôt quand et comment le gouvernement Legault élargira l’euthanasie aux personnes inaptes.

28 mai 2019 – Reconnu coupable d’homicide involontaire en février dernier pour avoir étouffé sa femme atteinte de la maladie d’Alzheimer, M. Cadotte devra purger sa peine de deux ans moins un jour dans un centre de détention provincial.

L’homme de 57 ans avait voulu « mettre fin aux souffrances » de sa conjointe, qui résidait dans un CHSLD. Accusé de meurtre au deuxième degré, le jury avait plutôt opté pour l’homicide involontaire, acceptant l’argument de la défense selon lequel Cadotte n’était pas « dans un état d’esprit stable ».

Notre réaction

22 mai 2019 – La « clinique pour aînés » est un projet pilote démarré en février 2019 et vise à diminuer les déplacements à l’urgence et l’hospitalisation des aînés vulnérables.

Elle est constituée d’une clinique mobile à domicile, d’une unité d’hospitalisation et bientôt d’une clinique de suivi en externe. Une première au Québec.

16 mai 2019 – Le nombre de demandes d’euthanasie a presque doublé sur la Côte-Nord depuis l’année dernière. Elles sont passées de 10 à 17 . Pour la période 2018-2019, 10 des 17 demandes ont été approuvées.

Sept personnes n’ont pas été euthanasiées pour diverses raisons. Quatre personnes sont mortes avant, deux demandes n’étaient pas admissibles et une personne a retiré la sienne.

15 mai 2019 – Le Syndicat des professionnelles en soins de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (FIQ-SPS ESTIM) dit non à la fermeture de lits en gériatrie à l’Hôpital Santa-Cabrini et demande à la direction de l’hôpital de trouver rapidement des solutions pour éviter ce désastre.

« La nouvelle est tombée le 9 mai dernier, la direction a annoncé qu’elle fermerait 18 lits de courte durée en gériatrie active à l’Hôpital Santa-Cabrini, car il n’y a plus de médecins pour donner des services sur cette unité.»

14 mai 2019 – Le gouvernement du Québec a annoncé le lancement des travaux qui mèneront à l’élaboration d’une politique en matière d’hébergement et de soins de longue durée.

Cette démarche vise à proposer une nouvelle approche qui sera davantage adaptée aux besoins des différentes clientèles hébergées, basée sur les meilleures pratiques. La mise en place d’un comité d’experts  est la première étape des travaux. Ce comité aura pour mandat de participer activement à l’élaboration de la politique et du plan d’action qui s’ensuivra.

9 mai 2019 – Si l’on se fie aux récentes déclarations du gouvernement Legault, la question n’est pas de savoir si, mais plutôt quand et comment le gouvernement Legault élargira l’euthanasie aux personnes inaptes.

1 mai 2019 – Les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) auront bientôt plus de pouvoirs grâce à une ouverture sans précédent du Collège des médecins.

Elles pourront poser davantage de diagnostics, prescrire des médicaments et des plans de traitement sans avoir à se référer à un médecin.

25 avril 2019 – Deux professeurs de droits, Louis Bernier et Catherine Régis, appellent à revoir et améliorer le système des directives médicales anticipées au Québec. 

14 avril 2019 – La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) dévoile les résultats d’un sondage sur le quotidien des Auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) et sur les services aux usagers. 

Cette consultation a été menée du 17 janvier au 1er mars 2019. Ce sont 2 693 ASSS qui ont répondu à ce sondage, ce qui représente près de 50 % de l’ensemble des ASSS du Québec. Les ASSS sont celles qui rencontrent le plus souvent les usagères et usagers qui reçoivent des soins à domicile. Si elles répondent massivement aimer leur travail (90 %), elles sont aussi près de 97 % à considérer que le gouvernement ne reconnaît pas leur contribution.

3 avril 2019 – La Commission sur les soins de fin de vie dépose le Rapport sur la situation sur les soins de fin de vie au Québec. Voici les faits saillants depuis l’entrée en vigueur de la loi:

– 2462 demandes 

– 1632 euthanasies

– 10 fois plus d’euthanasies que prévu

– 67% administré en centre hospitalier, 20% à domicile, 10% en CHSLD, 1% en maison de soins palliatifs

– Âge moyen à l’administration: 73 ans

– 98,3% des médecins du Québec ne font pas d’euthanasie

– Diagnostic principal: cancer (78%)

– Pronostic vital estimé: 6 mois et – (90%)

– Des 1492 demandes (92%) que la Commission a pu analyser, 4% ne respectaient pas la loi

21 mars 2019 – L’ajout de 900 lits en CHSLD, injection de 215 millions de dollars dans l’amélioration des conditions d’exercice du personnel soignant et des ressources financières importantes qui seront investies dans la mise à niveau des infrastructures permettront de continuer à offrir des services essentiels à la population.

19 mars 2019 – Plus de 4400 Montréalais figurent sur des listes d’attente pour obtenir des soins à domicile, selon des documents obtenus par Radio-Canada auprès de trois des cinq CIUSSS de Montréal.

9 mars 2019 – Hanaé Désautels, une des petites-filles de Jocelyne Lizotte, a témoigné du déchirement que vit sa famille depuis la mort tragique de sa grand-mère.

Elle était accompagnée de son père, David Désautels, fils de Mme Lizotte, et de sa mère, Nancy Guénette, qui ont également livré leur témoignage.

28 février 2019 – Le Phare enfants et familles, qui offre des soins palliatifs pédiatriques, célèbre cette année ses 20 ans.

L’organisme est devenu une référence dans le domaine. Et pourtant, son financement n’est toujours pas assuré.

25 février 2019 – Les parlementaires devront patienter avant le début des consultations non partisanes de l’Assemblée nationale sur l’élargissement de l’euthanasie aux personnes atteintes d’Alzheimer ou d’une autre maladie cognitive.

La ministre de la Santé, Danielle McCann, attend le dépôt d’un rapport du Groupe d’experts sur la question de l’inaptitude et de l’euthanasie avant d’aller de l’avant.

24 février 2019 – Patrick Turner est informaticien. Earl Leblanc est un militaire retraité en fin de vie.

Les deux hommes ont forgé une amitié à travers un service bénévole qui permet aux patients en soins palliatifs comme Earl d’être accompagnés pour traverser cette dernière étape de leur vie.

24 février 2019 – On demande souvent au Dr Pierre Viens s’il n’a pas l’impression d’échouer dans son rôle de médecin puisqu’il aide les gens à mourir plutôt que de les guérir.

«J’ai jamais tué personne», a dit le médecin en entrevue sur QUB radio.  

21 février 2019 – Michel Cadotte, l’homme qui a mis fin aux jours de sa femme souffrant d’Alzheimer, a été reconnu coupable d’homicide involontaire par le jury le 23 février dernier

21 février 2019 – «Les bénéficiaires vont à la Maison de soins palliatifs du Saguenay pour mourir leur vie et non pas pour vivre leur mort.»

La position du conseil d’administration de l’organisation, dirigé par Jean-Pierre Simard, est claire. L’euthanasie n’est pas offerte aux bénéficiaires et ne le sera pas, à court terme du moins. 

20 février 2019 – Michel Dufour, un patient de la Maison de soins palliatifs du Saguenay, lance un cri du cœur.

Il implore les citoyens, les gouvernements et les fondations de contribuer au financement de l’organisme récemment installé dans le secteur d’Arvida.

20 février 2019 – La désormais traditionnelle Marche/Course au profit de la Fondation Au Diapason revient pour une 10e année.

Les organisateurs de l’événement, qui aura lieu le 5 mai dans les sentiers multifonctionnels de Bromont, espèrent attirer 700 participants afin d’amasser 300 000 $. Cette somme permettrait ainsi de franchir le cap du million de dollars recueillis dans le cadre de la première année de la campagne majeure de financement, qui culminera en 2020.

En savoir plus

19 février 2019 – La santé mentale des jeunes sera à l’ordre du jour politique, ce printemps, mais pour un jour seulement.

La ministre de la Santé, Danielle McCann, a annoncé la tenue d’un forum sur le sujet, qui se tiendra durant une seule journée, à une date et un lieu qu’il reste à déterminer.

18 février 2019 – Le gouvernement Legault annoncera au printemps un coup de barre important pour améliorer l’accès aux soins de santé. un des éléments importants de la stratégie sera l’élargissement de l’autonomie des infirmières praticiennes spécialisées (IPS).

On veut aussi augmenter leur champ de pratique – les interventions qu’elles peuvent faire sans la tutelle d’un médecin – dans les soins palliatifs, par exemple. Le Québec compte environ 400 IPS actuellement, mais ce contingent augmentera rapidement pour atteindre 2000 en 2024.

5 février 2019 – Un nombre important de personnes souhaitent en bénéficier dans les services du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME).

Malgré une demande croissante, l’organisation enregistre peu de refus depuis sa mise en place en 2015. De 2016 à 2018, le CISSSME a traité 333 demandes. De ce nombre, 64 ont été jugées non éligibles.

18 janvier 2019 – Une ressource de la Mauricie, la maison Carpe Diem, fait figure d’exemple et se démarque pour la qualité de ses soins pour les personnes atteintes d’Alzheimer, une maladie qui touche plus de 500 000 personnes au Canada.

15 janvier 2019 – Le Barreau du Québec, la Chambre des notaires du Québec, le Collège des médecins du Québec, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, l’Ordre des pharmaciens du Québec et l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec demandent au gouvernement du Québec d’adopter un décret en vertu de la Loi sur les renvois à la Cour d’appel du Québec afin de soumettre au plus haut tribunal du Québec la question de la constitutionnalité de la loi fédérale (PL C-14), la Loi modifiant le Code criminel et apportant des modifications connexes à d’autres lois, en fonction des principes dégagés par la Cour suprême du Canada dans l’arrêt Carter.

15 janvier 2019 – Procès de Michel Cadotte, accusé de meurtre au second degré sur sa femme très malade le 20 février 2017. Michel Cadotte a plaidé non coupable.

Il a envoyé un texto à Sylvain Lizotte, son beau-frère. « Désolé le beau-frère, je sais que ça te fait de la peine, mais j’ai sauté ma coche, elle n’est plus de ce monde », disait le message.

11 janvier 2019 – Les personnes atteintes d’un trouble mental, comme une dépression réfractaire au traitement, devraient avoir accès à l’euthanasie si tel est leur souhait, selon des chercheurs de l’UdeM.

Leur thèse: « Prévenir le suicide chez les personnes aux prises avec un trouble mental persistant et réfractaire au traitement est une obligation éthique. Et leur donner accès à l’aide médicale à mourir constitue aussi une obligation éthique. »

10 janvier 2019 – Comble de l’ironie, même si l’euthanasie et la sédation palliative continue (SPC) sont maintenant deux soins de fin de vie permis et encadrés par la loi, dans plusieurs régions, certains patients doivent faire des pieds et des mains pour obtenir l’un ou l’autre de ces moyens pour alléger l’agonie précédant la mort.

Et dans certains cas, ils ne peuvent obtenir aucun des deux.

En savoir plus

10 janvier 2019 – Le premier ministre François Legault confirme que son gouvernement se penchera sur l’élargissement de l’admissibilité à « l’aide médicale à mourir », au moment où deux Québécois se battent en cour pour y avoir accès.

11 janvier 2019 – Les personnes atteintes d’un trouble mental, comme une dépression réfractaire au traitement, devraient avoir accès à l’euthanasie si tel est leur souhait, selon des chercheurs de l’UdeM.

Leur thèse: « Prévenir le suicide chez les personnes aux prises avec un trouble mental persistant et réfractaire au traitement est une obligation éthique. Et leur donner accès à l’aide médicale à mourir constitue aussi une obligation éthique. »

10 janvier 2019 – Comble de l’ironie, même si l’euthanasie et la sédation palliative continue (SPC) sont maintenant deux soins de fin de vie permis et encadrés par la loi, dans plusieurs régions, certains patients doivent faire des pieds et des mains pour obtenir l’un ou l’autre de ces moyens pour alléger l’agonie précédant la mort.

Et dans certains cas, ils ne peuvent obtenir aucun des deux.

En savoir plus

7 janvier 2019 – Deux Montréalais, Jean Truchon et Nicole Gladu, atteints de maladies incurables s’adressent au tribunal pour mettre fin à leurs souffrances.

7 janvier 2019 – Les personnes atteintes d’un trouble mental, comme une dépression réfractaire au traitement, devraient avoir accès à l’euthanasie si tel est leur souhait, selon des chercheurs de l’UdeM.

Leur thèse: « Prévenir le suicide chez les personnes aux prises avec un trouble mental persistant et réfractaire au traitement est une obligation éthique. Et leur donner accès à l’aide médicale à mourir constitue aussi une obligation éthique. »